Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 16:18

Salut Régine. (Tiens dis moi donc en passant, Régine c'est le féminin de Régis ?)

 

Me revoilà donc après presque 2 mois d'absence. Je te préviens toi qui bloggue sans laisser tomber, je n'ai quasi rien lu.

 

En fait, j'étais en grandes vacances. Ça m'a fait du bien je t'avoue. Et puis dernièrement j'ai eu envie de m'y recoller. Bon je peux pas te promettre une fréquence de publication à la Rihanna, because j'ai toujours pas de PC portable.

 

La Ventouse a maintenant 19 mois.

 

J'ai faillu hou-houer en décembre, rapport au fait que pendant 15 jours elle a fait ses nuits. Cette fois on y a cru. Mais genre vraiment quoi. Et puis le rhume. Et puis la co-habitation chambrale due à la présence des beaux-parents chez nous (chez nous en travaux, donc pas de chambre remember). Et puis la gastro.

 

Donc non, la Ventouse ne fait pas encore ses nuits. C'est toujours une lève tôt, elle opte pour le 6h02 en ce moment. En même temps l'autre jour Diego l'a emmenée chez la nounou, et moi je me suis auto offert une grass' mat', jusqu'à 11h, ben finalement j'étais over crevée. Je crois, et c'est affreux à dire quand on y pense, que j'ai pris le rythme et que je suis habituée à me lever tôt.  Arg.

 

La petite est toujours allaitée. Ça me convient et en même temps, si elle devait se sevrer maintenant, je l'en empêcherait pas par tous les moyens, je ne m'acharnerais pas. Je ne me bouffe pas vraiment de remarques, à part une connaissance qui croyait que puisqu'elle était allaitée, elle n'avait que ça, elle n'était pas diversifiée à 18 mois. Euh...t'es con ou bien ? Toutefois il me semble que beaucoup de personnes croient ça. J'en déduis que beaucoup de personnes sont cons. Cette même personne a sorti que laisser un enfant téter pour s'apaiser (nichon ou sucette hein), ben c'était le maintenir au stade de l'oralité et donc c'était pas bon, genre après ils ont un problème avec l'oralité. Et c'est vrai que j'ai un problème avec l'oralité, j'ai jamais aimé faire des exposés. Putain je savais bien que c'était la faute à ma mère.

 

Je crois que j'ai pas mal de trucs à te conter, pas forcément en rapport avec la marmaille d'ailleurs.

 

Figure toi que moi, la non sport woman, la terre d'asile de la cellulite, la sur couche du canapé, la meuf qui a perpetuellement la marque du chausson sur la cheville...je me suis inscrite à la piscine.

 

J'y vais tous les mardis. Oui Régine.

 

Bon en vrai mardi qui vient sera mon 2e mardi, mais soit pas mauvaise langue (t'es chiante tu sais ?), je vais tenir le rythme je te dis. 

 

Si.

 

Ceci n'est pas du tout une résolution estampillée 2013, car soyons honnête, la résolution a été inventée pour être bafouée. Genre je résolutionne d'arrêter la charcutaille quoi. Au bout d'un moment faut arrêter de se mentir.

 

Non, la piscine, ben c'est venu d'une envie, d'une vraie, en plusieurs chapitres et tout et tout.

 

1/ J'ai mal au dos.

 

2/ Nan là c'est abusé je suis essouflée dès que j'emprunte un ascenseur ancien modèle (ouais, un escalier quoi).

 

3/ Les muscles de mes bras c'est de la merde alors que pourtant je porte 10 kg régulièrement (Dame Nature vieille raclure)

 

4/ Cellulite (est-il utile de développer ?)

 

5/ Ça me fait un moment rien qu'à moi

 

6/ J'ai dépassé mes complexes d'ado m'interdisant de me produire en maillot de bain devant autrui. Maintenant je m'en cogne. Oui j'ai le cuissot qui bloblotte, écoute mon gars que veux-tu que cela me fisse si je ne suis point à ton goût ? Car en même temps tu vas à la piscine municipale un mardi soir dans une ville de 5000 habitants, au même moment qu'un cours de brasse pour gamins de 10 ans, et ensuite tu te laves avec un pauvre gel douche Auchan senteur Erable cendré des Mers du Sud, tout en essayant de cacher que t'as grave envie de pisser, comme tout le monde, alors ça va quoi, t'es pas EXACTEMENT l'homme idéal non plus.

 

7/ Il y a un putain de jet d'eau sous marin qui est juste jouissif quand tu le fais passer sous tes orteils.

 

J'ai trouvé la bonne méthode, l'infaillible : j'y vais direct après le boulot, sans poser mon auguste fion chez moi. Sinon je le sais, c'est foutu. Il ne FAUT PAS qu'il y ait contact entre mes pieds et mes chaussons.

 

Je ne suis pas inscrite à un cours en particulier, je fais des longueurs, en pensant à la vie la mort toussa. Pour la première fois de ma laïfe je vois c'est comment une piscine, rapport au fait que sans même demander si je pouvais j'ai pris la décision de garder mes lunettes, n'ayant pas l'intention de sauter en bombe. On m'a rien dit, dont acte.

 

Et comme j'ai un peu d'imagination, j'imagine que je vole, et que les petits carreaux au fond c'est des maisons. Je faisais ça aussi quand j'étais gamine, j'imaginais que les petits cailloux au sol c'était des toits, et la verdure de vastes forêts. C'est hyper Amélie Poulain ce que je suis en train de te dire la vache.

 

J'espère juste que les gueux qui regardent TF1 ne vont pas tous s'inscrire après avoir vu Eve Angeli tomber comme une merde dans Splash, pour ensuite montrer son téton (oui ça va j'ai un peu regardé, la télécommande était loin. Mais après cette splendide dégoulinade aquatique figure de plongeon on a éteint.)

 

eve-angeli-350.jpg

Eve Angeli t'explique que quand on plonge, il faut aller vers le bas. Sinon entre toi et moi, il est pas un peu trop haut son téton ?

 

Bon, c'est pas tout ça mais faut que j'en garde. J'ai un périple à te raconter avec des vendeurs poseurs de fenêtres, et bien sûr, vendeur poseur rime avec...arnaqueur.

 

Bien sûr.

Repost 0
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 20:04

Et oui, tu as voté et je suis fière, tu as accompli ton devoir blogeek. Tu iras au Paradis et tu seras entourée d'hommes nus et musclés parés de saucissons, de toasts tapenadés, de muscat ambré et de McFlurry aux noix de pécan.

 

nunu.jpg

      Ce Monsieur semble mannequin...et je comprends pas bien pourquoi quelqu'un lui a fait croire qu'il transpirait le sexe au lieu de lui dire franchement qu'il ressemble à un commercial de chez Monique Ranou.

 

Je te passe le suspens, ça s'est joué à un poil de luc, mas notre winneuse est Baisse Ta Culotte, avec son inoubliable pet quasi balancé à la tronche de son gyneco. En toute sincérité ma grande, vu l'estime que je porte aux gynecos d'une façon générale, j'ai envie de te dire : well done my girl, well done. Tu as limite réalisé mon rêve.

 

Elle et son ingestion d'ovule chattale n'était franchement pas loin ! 

 

Quant à moi, mon vote ne change pas grand chose. J'ai longuement hésité, mais je donne my voice à Princesss car elle m'a rappelé moi-même (que veux-tu je ne vois que mon nombril)(à défaut de voir mon cul) et ma grossesse, quand je suis rentrée en pleurant un noir matin de février car je n'arrivais pas à ouvrir le trucmuch pour faire le plein de la voiture à Diego. Je devais aller au boulot, plus d'essence, le trucmuch impossible à ouvrir, la nuit noire et obscure, obscure et sombre...BREF.

 

Baisse Ta Culotte, je t'invite à choisir tes DEUX lots et à me les faire connaître dès que (à toi de finir cette phrase).

 

Mon Nid, je suis désolée, mais il n'y a aucun lot de consolation, la vie est une raclure tu le sais. Mais si tu veux je vais plancher sur un autre concours un jour pour que toi aussi tu effleures à nouveau le désir ardent de t'emparer de quelques lots.

 

hmmm-copie-1

Voilà. Là on peut causer (ou autre hein, si tu veux faire autre chose je veux pas te contrarier pti gars.)



PS : Oui je te l'ai dit, je suis chaude, je dois ovuler (pour une fois).

Repost 0
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 21:07

Oui, je suis chaude en ce moment, j'ai des envie de matage de mâles.

 

Alors je suis allée mater. Et en fait j'ai un problème, je n'aime pas les photos de pro, avec des pauses et tout et tout. Souvent ça te met la virilité bien profond au lieu de l'exacerber, non ? Ou alors je capte pas bien le message...

 

acnée

En fait j'ai un putain de bouton d'acné sur l'épaule.

 

bionique.jpg

Ma fesse droite ressemble à un genou.

 

brandon.jpg

Je ressemble à Brandon de Beverly Hills.

 

caisse.jpg

J'en profite pour en lacher une tout en me grattant (fucking repousse du poil de cul)

 

camping.jpg

La pose "j'enlève mon maillot alors que je suis dans une tente canadienne"

 

cukpouletjpg.jpg

Et mon cul, c'est du poulet ? Ben oui visiblement.

 

 

gratouille.jpg

Je peux me raser ET me gratter derrière le genou en même temps. Je suis l'amant idéal, donc.

 

grattecouille.jpg

J'aime me racler la couille avec une serpillère.

 

grossi.jpg

J'ai un peu grossi du fion je ne rentre plus dans mon short, merci la tartiflette.

 

jutte.jpg

Je baise un sac à patates. C'est bon. Oh oui. Encore.

 

 

pashumain.jpg

Je suis en plastique.

 

 

pisser.jpg

Personne ne saura que j'ai pissé dedans si je fais diversion.

 

position-gyneco.jpg

Chérie, tu me fais une épisio ?

 

premierefois.jpg

Ma première branlette, 14 septembre 2012, jardin de tante Odette.

 

      RAJOUT : Vous avez sans doute raison, c'est pour les gays ! Mais en même temps les trucs genre calendrier pour meufs, ben ça y ressemble non ? En tout cas ça me fait le même effet.

Repost 0
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 22:10

Alors jai décidé de changer les règles de mon super concours. Chui chez moi jfais cque jveux. Après tout est-ce qu'on a besoin que tout soit réglementé, figé, réglé au millimètre ? On n'est pas à une élection de l'ump bordel, nous, on peut se permettre de dépasser des lignes.

 

Je me suis dit que vos sublimissimes participations (merci ♥) méritaient toutes une publication tellement elle sont jouissives.

 

Alors je vais toutes te les mettre bien profond, et c'est toi qui va voter pour ta préférée. Histoire de m'auto-flatter mon ego et pour faire genre c'est moi qui suit le pédégé du blog et donc du concours, mon propre vote attribuera 3 points de plus à la participante. Voilà c'est comme ça épicétou. C'est pour le travail rendu (nan car là je rate Maison à Vendre pour te rédiger le truc quand même).

 

Alors c'est parti, je t'invite à voter en commentaire (1 vote par personne, je te fais confiance fais pas ta relou fais pas voter ton poisson qui pue)

 

Petit Diable

 

Ma plus grande honte de grossesse: le jour de mon accouchement, traverser tout le couloir de l'hosto pour aller me faire joyeusement césariser dans la joie et la bonne humeur. Pied nus. Mouillée parce que j'ai du prendre une douche sans avoir de serviette. Et surtout...recouverte de la chemise de nuit de l'hosto pour l'opération...transparente...et moi avec mon bide à terme dessous...à poil.
Moment de grosse, grosse solitude. Même pas drôle en fait. J'en chiale encore en y pensant. Les salauds.

 

Loupy


Je poireaute tranquillement au Norauto, enceinte de 6 mois (bon gros bide donc), je ne dis rien, je fais la brave, mais depuis 20mn, ça commence à tirer sévère là dedans.
C'est là que se pointe une grognasse enceinte également, fraiche et pimpante, mais a vue de bide, d'environ deux mois et demi.
C'est là le drame, le vendeur fait "oh madame vous êtes enceinte, venez sur le côté, ça ira plus vite" et la passe en priorité.
Je passe outre ma timidité légendaire (car je commence sérieusement à galérer debout), et ose le "mais moi aussi monsieur je suis enceinte".
Regard circonspect du vendeur. Il mate mon bide et me sort "oui, enfin bon la dame elle est vraiment enceinte, vous, ça se voit à peine".
Conn*rd. Je suis juste grosse. Au naturel je veux dire, sans être enceinte, alors forcément cette pouffe qui taille du 34 avec son micro bide ça se voit plus. Ca c'était dans ma tête. En vrai j'ai rougit, et fermé ma bouche.

Cliquot


Je suis enceinte de 8 mois en ce moment, et il faut dire qu'a chaque mois de gagné, j'ai l'impression que mes neurones s'envolent ....
hier soir ciné en amoureux, lui est au tel, et moi je vais chercher les billets, le mardi avec orange un acheté = un gratuit.
je montre le code, paie 10.50€, en attendant mon mec je regarde les affiches de ciné, tombe sur les tarifs, prix de la place = 7.5€, c'est quoi ce bazard ??? je me suis fait enflée encore... je retourne voir le gars au guichet (forcement plein de monde est arrivé entre temps). "heu ... pourquoi j'ai payé + de 10€ je ne comprends pas" et lui me répond "mais Madame, le prix de la place 7.50€ plus les bonbons que vous etes en train de manger " " ha oui c'est vrai" ... la honte vraiment, mais c'etait marrant

 

Princesss


C'est bien simple je devais être enceinte de 8 mois donc dans un état (proche de l'Ohio...hum pardon c'est sorti tout seul) cachalesque et à une soirée chez des amis nulli (oui parce que j'en ai plein) outre le fait que j'étais un peu l'objet de toute leur attention et que ça me mettait un peu mal à l'aise bah ils picolaient tous et moi j'étais au jus de pomme. Sauf que j'adore le jus de pomme et au bout d'un moment ma vessie m'a rappelé à l'ordre. Et donc je me dirige vers les toilettes qui notons le sont quand même de base vachement mal foutues. Et là c'est le drame. Impossible de rentrer dans les toilettes tant convoitées. Et j'ai juste fondu en larmes (hormonate tout ça) et appelé l'Homme pour qu'il vienne à la rescousse. Mes cris hystériques/appels à l'aide ayant rameuté notre hôte ainsi que quelques curieux je me suis tapé une belle honte, échevelée, le mascara à la Robert Smith et continuant à essayer de passer la foutue porte alors qu'il suffisait juste de pousser la litière pour l'ouvrir en grand (la porte, pas la litière). Pouinpouinpouiiiiiiiiiiiin.

 

Baisse-ta-culotte

 

ll y a deux semaines j'étais chez le gyneco pour un contrôle. il m'installe, me bourre le spéculum et me lâche un "zut, j'ai oublié de prendre la coupelle pour le prélèvement, ne bougez pas je reviens" (en même temps, où voulait-il que j'aille avec son bec de canard fourré dans le minou?!)
bref, je l'entends partir et là.. j'en pouvais plus et je lâche une grosse caisse qui me fait hurler de rire.
j'aurai pu m'arrêter là mais je dis à voix haute pour moi même "hé bé, heureusement que celle là je l'ai pas larguée quand il avait la tête entre mes cuisses"
sauf que...
sauf que j'ai entendu mon cher gygy me répondre "oui merci de votre prévenance en effet"....
oups!
note pour plus tard: ne plus JAMAIS mettre de pantalon trop serré au niveau du bide avant d'aller relever les pattes chez le gynéco....

Elle


Pendant la grossesse j'ai cumulé les soucis que tes échantillons combattent. J'étais une champignonnière ambulante, une horreur. Du coup après un énième traitement, la sage-femme a pitié de moi et me prescrit des probiotiques pour reconstituer ma flore vaginale. C'est bien urbain.
Je prends donc mon traitement habituel plus le comprimé probiotique, le tout avec un grand verre d'eau, et je fais remarquer à mon chéri que c'est étrange quand même, des probiotiques en comprimé pour un traitement gyneco. Après une gastro pourquoi pas, mais là, comment ça passe de mon tube digestif à mon intimité? Mon mec attrape l'emballage et me lit "comprimé vaginal". Ah, il ne fallait donc pas l'avaler?

Silvia


Ma plus grosse honte enceinte, c’était à 8 mois de grossesse, le jour de mon anniversaire, une méga grosse crise d’hémorroïde !!! ce qui m’a valu de consulter en urgences (car on était dimanche) et j’ai eu droit à au moins 3 internes venu voir mon postérieur et me faire une petite intervention pour me soulager !!!!!!!!!!!! je pense que après ça, on peut aller voir les médecins sans plus aucune honte !

Carlitta


Je n'ai pas d'anecdote enceinte car pas d'enfant, pas encore tout du moins. 1 jour j'arriverai à convaincre mon mec...
bref, je viens d'avoir la honte et je me suis dis que ça pourrait me servir à quelque chose!
je suis au bureau et 1 fournisseur m'appelle pour me prévenir qu'il m'envoie 1 fax à traiter de toute urgence. ok. le téléphone sonne et j'entends le bruit strident du fax ... et je lâche 1 "oh le con" et raccroche. J'appelle pour prévenir le fournisseur qui me dit qu'il a compris son erreur quand il a entendu "oh le con" qui a bien fait marrer son collègue...

Mon-nid


Bon, voilà: Moins d'un an après la naissance de Coquillette, je me lance dans une reconversion professionnelle. Pour ce faire, je dois passer un 'tit concours, avec, entre autres, une épreuve de course à pied. Youhou ! Le jour de l'épreuve, on me passe mon maillot, et en piste ! La course commence, et comme une jument de bois, je tourne en rond autour du stade. Ouais... Mais au bout d'un moment, un liquide chaud me dégouline tranquillement entre les jambes... Et dégouline... Et dégouline... Je finis ma course comme je peux, les yeux tellement baissés par la honte que je manque de m'encastrer dans la coureuse de devant...
Une fois à l'arrivée, il m'a fallu enlever mon maillot dégoulinant, et le tendre à la gentille dame, qui ne fait pas gaffe et le pose en tas sur les autres en vue des candidats suivants. Il a donc fallu en plus, les joues en feu et le regard flageolant, que je prévienne cette chère dame que je m'étais complètement pissée dessus, et qu'elle pouvait évacuer l'objet du délit. Et cette conne m'a regardé comme un merlan frit, a pouffé de rire, et a poussé du coude sa collègue pour lui raconter, tandis que je regagnais ma voiture, le froc trempé, avec la démarche de Lucky-Luke... Putain de périnée !!!

Gabysmum


 A la caisse prioritaire du Cora, enceinte de 8 mois, derrière un couple bi-centenaire, j'attends mon tour. J'attends, je patiente mais ça commence à me titiller sévère dans le ventre. Et là, drame, j'éternue. Et comme souvent à la fin de ma première grossesse, je me fais pipi dessus. A ce stade là, je fais déjà pas la fière. Mais quand mamie se retourne et ouvre des yeux comme des billes et crie à la caissière que je perds les eaux... J'ai dû expliquer à tout ce beau monde qu'en fait non, je ne perdais pas les eaux. J'ai laissé le chariot et pour la grossesse suivante et celle qui est en cours, je vais au drive.

 

OiseauMouche

 

je pourrais te parler de mon voyage pathétique jusqu'a la maternité avec une enoooooorme serviette de bain coincée dans mon fut parce que je venais de perdre les eaux..... ca te va comme tehon?
Surtout que j'etais dans la voiture d'un pote a moi et chérimari..... avec mon immmmmeennnse serviette coincée. Ouais parce que j'ai pris le modéle plage tu vois. Je sais pas, des fois que j'ai 1000 litres qui auraient voulu se tirer de mon saint ventre....rajoute à ca les hallétement de chienne en chaleur dont on se moque encore aujourd'hui (bordel je suis arrivée a la mat dilatée a 9 quoi, j'avais de quoi pleurer :D )

 

La Blogueuse qui veut rester anonyme tellement elle a peur que l'opprobe dégouline de génération en génération.

 

C'était vers 6-7 mois, mon homme était en train de faire des choses fort sympathiques sur ma personne (ne me demande pas de détailler plus, je suis déjà au bord du décès). Au presque moment fatidique, je sens un truc bizarre et lui demande d'arrêter. Il n'écoute rien le petit vilain... et je me retrouve à faire pipi dans le lit.
J'ai apporté la couette au pressing sans trop donner de détails.

 


Je remercie chaleureusement toutes ces nanas, mamans ou pas encore, pour leurs tapottis clavieresques afin de me faire marrer. Et je remarque qu'il se passe quand même un truc vers 8 mois de grossesse.

 

VOTEZ. Vous avez, allez on n'est pas des bêtes...jusqu'au mercredi 12 décembre.

 

pigeon

En même temps, on a notre winner là.


Repost 0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 19:13

Coucou !

 

Bon déjà laisse moi te faire cette simple annonce :

 

Angine : 0

Bibi : 1

 

Je lui ai fait sa fête. Vendredi soir je suis sortie, en boite pour être plus précise (précédé d'un bowling et d'un diner dans cette même boite). Bon la boite c'est pas trop trop mon kif, mais c'est un truc de ouf c'est comme si les pulsations disloquaient peu à peu l'irritation gorgeale, je te jure j'avais moins mal en sortant qu'en entrant (et pourtant comme tu le sais en boite si tu veux communiquer faut beugler quelque peu).

 

C'était la première fois depuis la naissance de la Ventouse que je m'absentais pour ce grand moment clef qu'est le coucher. Diego a dû gérer seul. On a mis la Ventouse en condition depuis la veille, la nounou était aussi chargée de lui rappeler régulièrement que ce soir, maman pas là...Et ma foi, elle m'a réclamée au coucher, elle a pleuré en montrant du doigt le fauteuil où je l'allaite le soir, mais un méga calin sur papa-sans-lait, et un amarrage à son doudou, et zou, plus personne, au pays des rêves la Ventouse. Trop fière je suis. 

 

Par contre à son réveil à 1h30, c'était un peu le drame, là elle a eu du mal. Son père a souffert. Chacun son tour chacun sa merde.

 

Moi je suis rentrée à 4h du mat' en parfaite débauchée que je suis. A 6h, elle a appelé, j'y suis allée, elle a dit "mamaaaan" dans un souffle de soulagement, j'ai eu un gros calin, et une tétée parfaitement suintante de niaiserie. Tout va bien quoi.

 

La Ventouse a fini sa nuit à 8h, j'ai donc dormi 4h je te raconte même pas comment je suis blasée, je n'ai TOUJOURS PAS la tête en vrac. Diego, lui, avec son moment difficile à 1h30, c'est comme si on lui avait arraché le frein bital il y a 10 minutes il ressemble à rien (ou à trop de choses en même temps).

 

Venons-en au fait. Vous êtes 201 à l'arrêt des compteurs, soit aujourd'hui dimanche 18 au soir (oui, ce billet sera sûrement fini dans 15 jours mais bon t'es gentille tu fais comme si hein ? T'es choupi) à me suivre sur la platerforme Hellocoton (ne confond pas avec le Melocoton rien à voir tu finis pas torchée)(enfin si tu es normalement constituée).

 

En plus, je fête ma première année bloguesque. Vers le 20 je crois. Je me rappelle très bien ce jour ma Ventouse était encore toute petite c'est comme si c'était hier la vie passe si vite la hyène.

 

Donc, j'en viens au fait : J'ORGANISE UN CONCOURS. Je t'invite à frétiller de ton fion pour accueillir cette nouvelle.

 

persil.jpg  Toi aussi empare-toi d'une branche de persil pour célébrer ton bonheur.

 

J'aime pas faire tout le temps comme tout le monde, des fois je suis un gros mouton qui suit la masse, mais des fois j'aime brouter à côté (et plus si affinités).

 

Ici point de sponsoring, j'ai pas démarché des marques pour avoir du cadal, déjà par flemme, mais surtout par flemme. Je t'aime bien hein, mais j'aime mon oreiller encore plus (putain si tu continues à me lire t'es vraiment quelqu'un de bien).

 

Les cadeaux, ils sont maison, ils sont à mon image. 

 

"Mais bordel, c'est quoi le concours ?!" Te demandes-tu fébrilement tout en serrant ta Tisanière verveine-camomille. 

 

Et bien c'est simple ma bichounette. J'aime me marrer, donc je te demande tout simplement de me narrer ton plus grand moment de solitude vécu pendant ta grossesse. Si tu es nulli, pareil, ta plus grosse honte depuis le début de l'année.

 

Mais attention, je veux pas de la honte à moitié vermoulue hein, pas de "hihi une fois à mon dernier mois de grossesse je suis sortie et je me suis rendue compte qu'un bouton de mon chemisier n'était pas mis rhooo". Ça c'est pas une honte c'est que dalle ça vaut - 30 sur l'échelle de l'humiliation.

 

M'en raconte pas une tartine si t'as pas envie, te force à rien fais comme tu le sens, free as a bird. Ma seule exigence c'est de la ponctuation et pas de langage sms, on est entre adultes ou bien ? (hein ?)

 

Tu peux me conter ton récit en commentaire, ou m'envoyer un petit mail à kisbuel(at)yahoo.fr.

 

Avec Diego on va lire tout ça, et comme faut pas déconner ici c'est un blogounet c'est pas l'élection de Miss Poitou, c'est avec notre avis totalement partial et subjectif qu'on élira les solitude les plus marquées. Une sorte de pré-sélection, comme à la Nouvelle Star en fait (je t'ai déjà raconté que j'y étais allée ? Enfin dans le public hein, pas en tant que candidat je chante comme une merde) (comme si ça en arrêtait en même temps).

 

Je publierai ensuite la pré-sélection, et le dernier mot te reviendra grâce à un vote démocratique comme on l'aime chez nous dans notre pays civilisé où on accouche les pieds dans les étriers comme des madames.

 

Bien évidemment si vous êtes deux péquins à participer je me noie dans l'alcool il n'y aura pas de pré sélection hein. 

 

TU AS JUSQU'AU 30 NOVEMBRE POUR ME RETROUVER TOUT ÇA DANS TES NEURONES.

 

Concernant les cadeaux, tu auras le choix, et tu en choisiras deux ! Trop bon non ? La dernière fois que tu as ressenti ça rappelle toi, c'était quand tu es allée à Super U et qu'ils faisaient - 50 % sur la chipo aux herbes de provence.

 

Voici le moment tant attendu des lots. Tu auras le choix entre :

 

LOT 1 

 

P1070375.JPG

 Un rouleau de papier toilette subtilement aplati (aqua tube s'il te plait). Prix généralement constaté : 47.99 euros

 

 

  LOT 2

 

P1070377.JPG

Un extrait de ma masse capillaire (avec -  exceptionnellement pour toi - mon ADN dedans) Prix généralement constaté : 49 800 euros.

 

 LOT 3

 

P1070374.JPG

Un panaché d'échantillons de parapharmacie collectés depuis 2006. Prix généralement constaté : 2.95 euros

 

LOT 4 

 

CF.jpg

La recette d'un plat mystère au chou-fleur et comté que même moi qui hait le chou-fleur je vénère. Prix généralement constaté 19.99 euros.

 

LOT 5

 

stevens.jpg L'expression de mes salutations distinguées. Prix généralement constaté : 119 euros. 

 

LOT 6

 

mystere.jpg

Le droit de recevoir un message privé de ma part contenant la révélation ultime : le véritable prénom de la Ventouse. Tu le connais déjà ? Bon ben petite veinarde. Tu pourras alors me poser la question de presque ton choix, si ya un truc que tu veux savoir sur moi, ma vie, mon cul, j'y répondrai (à peine mégalo la meuf). Prix généralement constaté : 7 milliars d'euros.

 

Voilà, le concours est lancé tel l'emballage Durex du dimanche soir, j'espère avoir plusieurs participations (au moins six/sept quoi, que y'ait un poil de compet'), le résultat final avec la publication de la honte totale de la winneuse sera donné mi décembre.

 

Go !

 

 

 

 

 

Repost 0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 23:15

Alors voilà, je m'absente pour un peu longtemps, et personne me dit que j'ai oublié de te raconter la fin de ma mésaventure de la Halle aux Chaussures ? Mais que fous-tu diantre ? Tu t'en fous, c'est ça ? Nan mais dis le hein, vas-y, arrache moi le coeur avec un coton tige, même pas ça piquotte quoi.

 

Pour toi qui ne comprends pas ces lignes je t'invite à cliquouiller . Si t'as la flemme de cliquer (jamais je ne te jugerais pour ta flemme, on est entre nous - grosses feignasses -), je te résume : j'ai acheté des bottines qui prennent l'eau, j'ai voulu rapporter l'objet du délit, et grosso merdo on m'a prise pour une conne (voilà si tu veux en savoir plus va falloir cliquouiller quand même)(tu es ma chose).

 

Au bout d'une semaine d'une attente infinie, j'ai reçu un courrier de la part du Service Client. A sa lecture, cet exact son est sorti de mon orifice buccal : "hohohohohohuhuhuhugnuuuuukgnuk."

 

Le service client s'est aplati devant ma magnificence, s'est excusé de tout son être de ce qui m'est arrivé. Il m'invite à me présenter munie du présent courrier au magasin, je serai remboursée, et il m'offre 30 euros de chèque cadeau pour acheter mon amour et mon pardon.

 

Et nous vécûmes heureux le pied au sec, et nous eumes beaucoup de pompes à balancer après une saison.

 

larbin.jpg

 Vas-y tu crois quoi, que tu vas mater sous ma jupe ? File moi mon chèque et casse toi. (Blaireau)

 

SAUF QUE.

 

Moi j'étais là, frétillante, à me frotter les mains. Mue par la pensée ô combien over jouissive de me payer les vendeurs qui m'ont prise pour une débile profonde.

 

Je peux te dire que pour mes les être farçis, je me les suis farcis. Ils sont à ce jour très heureux d'avoir croisé mes humides pieds.

 

Je me présente au magasin, mon coeur battait la chamade (oui car en vrai je suis une gentille j'aime pas trop rentrer dans le lard même si je suis dans mon droit - on se refait pas ma bonne dame). Hou-hou, c'est la même vendeuse. A ses yeux, je vois qu'elle me reconnait. Par contre son collègue n'est pas là. Tant pis, c'est déjà pas mal. 

 

Elle arrive, et de suite...me présente ses plus plates excuses. Elle est désolée de "l'incident", mon courrier est bien redescendu, elle et son collègue se sont fait remonter les bretelles m'assure-t-elle. Elle va procéder au remboursement.

 

Je suis une guerrière, j'ai vaincu l'injustice. Mon nom est gravé à jamais sur la stelle du Droit inaliénable du Client.

 

Et puis là, une meuf arrive. La fameuse collègue en CDI. Elle aussi, elle s'excuse. Oui bon là ça va aller quoi, tout le monde va pas s'excuser pendant 15 ans non plus, ça perd de son charme, ça banalise l'excuse et ça, ça me rend triste. Elle m'annonce qu'ils ont pour consigne de téléphoner à la Responsable du site, elle veut me parler.

 

...euh...ben ok ma caille. Mais elle me veut quoi la dame ?

 

Et bien figure toi que la dame a à son tour sorti la brosse à reluire, me présentant ses excuses les plus pures, que la façon dont on m'a reçue était inacceptable rzzzz. (n'empêche il parait que mon mail a circulé dans tous les magasins de France - célébrité je crie ton nom)

 

Et là, le gouffre : "mais ne vous inquiétez pas, les deux personnes que vous avez vues, vous n'aurez plus jamais affaire à elles"

 

...euh...gné ?

 

Ben oui, comme une fleur, genre elle me fait le don de la Vie Eternelle, genre elle m'offre le Saint Graal, genre elle m'apporte le combo foie gras/Jurançon 2004, elle m'explique que les deux salariés étaient en CDD, mais que vu leur attitude, ils ne seront pas prolongés.

 

Le jeune homme, son contrat s'est terminé la semaine dernière, il a donc été prié de foutre le camp. Et la vendeuse en face de moi, son CDD se terminait le samedi suivant, donc ce samedi, elle lui annoncerait qu'elle ne la gardait pas. La vendeuse ne le savait pas encore (bien qu'à mon avis elle devait grave s'en douter).

 

Je me suis décomposée sur place, j'ai émis l'hypothèse que la sanction était disproportionnée. Dans mes grands talents d'oratrice, j'ai rien trouvé de mieux que "mais c'est un peu sec quand même non ?"

 

Mais non non, ils ont bafoué leur serment d'allégence à la marque, c'est inadmissible patati patata, il faut les brûler sur le bucher du chômage blablablut.

 

Putain je me sentais trop mal.

 

Bon après, je connais pas leur passif, si ça se trouve ils étaient nuls, si ça se trouve moi j'étais pas leur première fois, mais si ça se trouve ben si, j'étais leur première boulette. J'en sais rien et n'en saurai jamais rien. Ça sert à rien de se mettre la rate au court bouillon, il y avait de quoi se plaindre, après je n'ai aucun pouvoir sur la façon dont ils gèrent ça en interne par la suite.

 

Ce qui me reste en travers, c'est la Responsable, qui me sort ça comme si c'était un cadeau. Comme si c'était ce que j'avais demandé presque. Alors que merde quoi, une bonne engueulade à l'ancienne, ça m'allait en fait. On est où là, au Goulag ?

 

Donc voilà...je suis remboursée, j'ai 30 € de chèque cadeau, et 2 personnes de plus au Pôle Emploi.

 

Par contre le truc qui en jette, c'est que maintenant, je peux dire LA phrase que tout le monde rêve de prononcer :

 

"Faites attention, j'en ai fait virer pour moins que ça  !"

 

Ça pourrait bien servir chez Leroy Merlin qui nous a refourgué une porte à moitié moisie tiens.

 

 chelou-copie-1.jpg

 Au bout d'un moment, quel est le chemin de vie qui amène à lécher une pompe en se croyant sensuelle ? C'est quand même une vraie question.

 

 

 

 

 

Repost 0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 10:35

Salut Jeanine.

 

Alors, quoi de neuf ? Ben nous, on a déménagé ma poule. Là présentement, je t'écris depuis notre lit conjugal, qui se situe à l'endoit exact où sera notre canapé.

 

Ouais, on dort dans le salon. Tout autour, le sol est jonché de cartons, mais aussi de chaussettes (va comprendre).

 

Les déménageurs ont géré niquel, pas de casse, ils ont bien tout démonté et remonté, des pros avec un grand P. Juste quelques cartons qui se sont retrouvés au grenier au lieu de la chambre de la Ventouse et vice versa. Mais ça tombe bien finalement, j'aime bien l'habiller avec des fringues taille 1 mois, ou la faire dormir dans la boite du Brainstorming.

 

Il n'y a pour l'instant que 2 pièces rangées : la chambre de la petiote et la cuisine. Le meuble à apéro a retrouvé ses fonctions fissa c'est moi qui te le dis.

 

Nous découvrons les joies d'être proprio, mais surtout proprio d'un lave vaisselle. Je te jure quand j'enfourne les assiettes j'ai un orgasme.

 

L'opération nettoyage qui a eu lieu quelques jours avant l'emménagement a eu un succès mitigé, c'est encore bien crado. Mais c'est un peu hardos de jouer la Conchita, cf cartons qui juchent.

 

Je crois que je t'avais dit, la chaudière était tombée en panne. Le réparateur est venu le jour J, mais le temps que la barraque chauffe, on a caillé du cul la première nuit. Bingo, on a tous chopé une bronchite, et nos anticorps ont eu bien du mal à lui botter le cul, rapport au manque de sommeil sans doute (enfin j'dis ça j'dis rien)(et en effet, le dire ou pas ça change rien). 

 

La chaudière nous a relaché, le réparateur est venu en tout 2 fois, (tching, deux déplacements in ze pocket), et la chaudière nous a encore laché vendredi. Sauf qu'on partait en weekend.

 

On est donc revenus hier soir dans une maison à 14 °C. Joie de dormir en chaussettes.

 

froid.jpg

Moi au p'tit déj. Sauf que moi j'ai un pantalon. Déjà car je fais pas un cinéma de chochotte histoire de faire ma pauvre-chose-vulnérable-biih-protège-moi-l'homme, quand j'ai froid c'est pas juste aux mains, mais aussi car, soyons honnête, les moustaches qui dépassent c'est pas classe. 

 

Diego va rappeler le réparateur. Je lui ai glissé à plusieurs reprises qu'il ressemblait fortement à une tanche vu le bide total en terme de résultat de longue durée, mais le Diego ce niais fait confiance. Que veux-tu il préfère dilapider notre argent durement gagné et à côté il va me faire tout un foin si je préfère les appliques murales à 69.99 € plutôt que celles à 49.99 €.

 

Mais retiens tes larmes Jeanine, notre couple va bien. On aime notre maison, on y est bien, et quand elle sera une vraie maison et pas un terrain de camping, on rigolera et on tombera dans le lit comme dans une pub pour du jambon avec moins de sel dedans.

 

Les anciens proprios avaient dit "la Ventouse fera ses premiers pas dans la maison", et ils avaient raison les vieux machins. Elle a marché vers moi pour la première fois dans sa chambre le 18 octobre. Ironie de la vie, ce même jour 2 ans auparavant, j'apprenais ma grossesse.

 

Quand je te dis qu'on va être bien, dans cette maison.

Repost 0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 11:05

Bon déjà pardon de pas avoir écrit depuis presque deux semaines (genre tu t'inquiétais et t'allais appeler TF1 pour qu'on me retrouve), j'arrivais pas à me poser et à connecter mes neurones.

 

Concernant l'emballage de nos biens, on m'avait promis les pires tourments : faire ses cartons en présence d'un bébé serait juste l'Enfer sur Terre, un jour sans bretzel, mission impossible, où alors tu ne fais que 0.2 % de ce que tu avais prévu de faire.

 

On m'avait dit que c'était INSURMONTABLE avec un bébé, qu'il fallait que je la fasse garder, ou que quelqu'un vienne m'aider, sans ça je finirais en dépression et les déménageurs seraient arrivés le jour J avec RIEN d'emballé, d'où rupture de contrat, la merde totale et apocalyptique. Comme un jour sans bretzel. 

 

Et pourtant. Et pourtant (oui je te parle à toi), je trouve que c'est pas si difficile.

 

Tu me diras c'est parce que ta Ventouse est facile. C'est pas faux. Tu as le droit de me jalouser et même j'aimerais bien. (Si ça peut t'aider je te rappelle que la Ventouse ne fait plus ses nuits depuis décembre 2011. Donc tu peux me jalouser sur ça sois pas pute)(steuplait). 

 

Mais quand même, toute mimi qu'elle est, elle reste un bébé de 14 mois, qui veut découvrir le monde et qui trouve que ce truc là (la boite de capotes), ça serait fun de jouer avec.

 

Perso je fais plein de trucs avec ma puce, depuis qu'elle est tout bébé. Vaisselle, étandage et ramassage de linge, ménage (en même temps c'est vite vu chez nous), douche.... Je lui dis "tu viens aider maman ?" Le concept d'aide est finalement très simple : ne pas geindre et rester relativement tranquille. Globalement, j'ai de la chance, elle a pigé (ma fille ♥♥♥).     

 

Elle trouve toujours un truc pour s'occuper. C'est là l'intérêt MAJEUR d'avoir une maison qui est toujours plus ou moins en bordel. C'est un nid à intrigues pour un bébé. Son grand kiffe c'est les enveloppes. Elle les aime d''amour, tu veux lui faire plaisir tu lui offres un tas d'enveloppe dans un panier. Voilà.

 

cartons.jpg

 Au lieu de déconner, tu ferais mieux de sécuriser le monticule de cartons derrière. Ils doivent sûrment être blindés mais ils sont empilés n'importe comment et risquent fort de se vautrer sur ton enfant. Nan mais continue la marade hein, c'est pas grave (poufiasse).

 

Moi si tu veux me faire plaisir tu m'offres des amandes. Ou un moelleux (Jurançon stp). Et pas forcément dans un panier tu vois je suis souple.

 

Alors je dis pas, c'est plus long d'emballer avec un bébé. (Quoique "emballer" dans le sens draguer je crois que pour nos amis couillus c'est plus rapide quand ils exibent un bébé. Mais là n'est pas le propos). On s'y serait pris 3 jours avant on aurait été dans le fécal. Mais là, on a anticipé. Truc de fou. Donc tous les soirs, je fais un ou deux cartons avec ma divine enfant. Beaucoup plus le weekend.

 

En causant anticipation, laisse tomber je suis la Julia Roberts de l'anticipation. On a une machine à laver (qui fonctionne encore) dont on ne sait que faire, et une tonne et demi de matos de puériculture qui nous encombre (tu sais, ceux donnés par la collègue). 3 plombes qu'on se dit qu'il faut qu'on appelle Emmaüs pour qu'ils viennent chercher tout ça. 3 plombes qu'on ne le fait pas. Et bien je l'ai fait samedi matin, ce fut sûrement ma meilleure idée du mois ! Leur planning était blindé il leur restait une petite place 2 jours avant notre déménagement. Vive moi, je me trouve pas mal formidable quand même, d'ailleurs je sens que je vais me payer un apéro de folie. Ça me rend joussive de pourvoir faire un tas d'objets qui nous suivent depuis parfois 3 déménagements alors qu'on ne s'en sert jamais, et de les voir disparaitre à jamais. Je ne veux même pas savoir ce qu'ils vont devenir. Nan car j'ai quand même TROIS porte biberons qu'on m'a refilés, une FUCKING nacelle MOCHE, 45241 couvertures des années 90... Je meurs, je HAIS les motifs des années 90 (des palmiers et des chiens verts et jaunes. So 92). 

 

J'ai aussi trié pas mal de frusques, genre les robes T38 (oui un jour très lointain j'ai fait un 38, j'étais une bonnasse), j'ai fini par accepter que je ne rentrerai plus jamais dedans (putain).

 

Bon par contre, entre les travaux sur lesquels Diego est chaque jour après son taf, moi du coup qui devient maman solo le soir, qui fait un carton et m'occupe seule intégralement de notre gamine, bordel laisse tomber la vie de couple. Comment, mais comment les femmes qui ont un bien en chantier genre gros travaux, ou construction de maison, arrivent-elles à tomber enceinte ? Et c'est pas que je veux tomber enceinte là hein, mais si je le voulais je pourrais techniquement pas pour cause de Diego fourbu et de moi-même qui n'est pas tellement mieux. On est bons pour la maison de retraite avec lits jumeaux quoi. Juste j'allaite, ça ferait chelou en maison de retraite, mais sinon ben on passerait inaperçus.

 

 

 

Repost 0
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 14:31

Je sais pas toi, mais parmi les milliards de choses effrayantes dans la vie (se faire bouffer par un requin, écrabouiller par une moissonneuse bateuse, te retrouver ruinée et SDF, être invitée à un apéro avec uniquement du chou fleur cuit vapeur à bouffer...tu vois ce genre de trucs), il y en a une qui me rend marteau : perdre mes photos.

 

Je ne suis pas une pro de la photo, je suis la citoyenne lambda de la photo, voire même je suis plutôt championne de la photo floue ou sans aucun intérêt. Mais m'en fous, c'est mes photos.

 

J'aime bien chez mes parents sortir les mega albums photos et me replonger dans mes souvenirs d'enfance. Me rappeler l'ancienne déco de la maison, les fringues hideuses portées à ma rentrée en 6e (le début des années 90 n'ont fait du bien à personne).

 

Des fois je pense aux personnes victimes d'un incendie et qui ont tout perdu. Tous les souvenirs quoi. Je te raconte pas l'angoisse. Je te parie que là tu te mets à regretter le cadre hyper kitsch en coquillages qui trône dans les toilettes. C'est bien la preuve qu'on en devient maboule.

 

memory.jpg

 Ouais mais Photos are the treasure of the memory, alors fuck m'embrouille pas.

 

Ici, on a environ 3000 photos de la Ventouse. C'est pas mal, mais c'est pas non plus une quantité de folie. La vache on a des amis qui sont partis en voyage de noces en Nouvelle zélande (♥) pendant 3 semaines, et bordel ils ont pris presque 5000 photos !! Je suppute qu'ils ont photographié chaque brin d'herbe c'est pas possible autrement. Faudrait calculer en moyenne le temps écoulé entre chaque prise, mais ça serait comme faire des maths alors ou pas. Surtout qu'accessoirement, on s'en fout.

 

Donc voilà, l'argentique ça a du charme, plus que le numérique, oui mais ça brûle, ou ça se noie, ou ça se perd.

 

Dans ma folie incurable, j'ai développé une stratégie pour ne pas paumer les photos de la Ventouse. Les autres (vacances ou moults), je t'avoue j'y porte moins d'intérêt. Mais la Ventouse, c'est sacré. Déjà que je trouve qu'on oublie hyper vite, sans photo je serais foutue d'oublier son prénom. Nan mais c'est vrai, l'autre jour j'ai été en présence d'un bébé de 6 semaines, le stress je ne savais plus tenir un bébé : c'est quoi l'embrouille là ?

 

Donc stratégie de l'apaisement de ma phobie :

 

- Te faire des dossiers bien clairs sur ton PC, histoire de pas les paumer DANS le PC (que celle à qui ça n'est jamais arrivé me jette un cadavre de bulot) (bon après je m'auto fout le doute car j'ai conscience de mon niveau nullissime en ordi toussa)

- Faire imprimer tes photos. D'ailleurs à ce propos on l'a fait sur internet via 2 sites, ben l'un nous a refilé des photos franchement pas top, et l'autre tout à fait correctes. Ils se valent pas tous et faut vraiment pas aller direct au moins cher si on veut de la qualité. 

- Sauvegarder tes meilleures via un site de partage de photos (nombre hyper réduit).

- Sauvegarder presque toutes les photos sur une clef usb (donc là j'enlève les floues - oui je les garde ne me juge pas - ou celles qui se ressemblent trop car prises à une demi seconde d'intervalle).

- Sauvegarder l'intégralité des photos sur un disque dur externe.

 

Perso, je m'arrête là. Diego va encore plus loin vu qu'il n'efface pas les photos de la carte SD de son appareil photo. Je ne peux pas faire ça car ça entre en conflit avec une autre de mes phsychopathologies : effacer au fur et à mesure. Je supporte pas d'entasser des données. Tu verrais la tronche de mon salon et le niveau d'entassement ça te ferait doucement marrer, mais c'est comme ça pour les trucs virtuels. Pareil sur mon téléphone, j'ai très peu de sms conservés, seulement ceux qui me foutent la chiale, genre quand j'ai annoncé la naissance de la Ventouse. SInon les "tu peux regarder s'il reste du camembert stp", je les gicle. Diego les garde il a environ 250 sms en stock.

 

Des fois j'aimerais bien être aussi ordonnée dans la vraie vie putain. Ou alors c'est moi qui devrait intégralement vivre dans le virtuel ?

 

Dans une prochaine vie, je serai Tamagotchi je vois pas d'autre solution.

 

 

Repost 0
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 11:57

Un billet rapide car j'ai chaud il fait chaud et un ordi dégage une certaine chaleur. Comme tu le vois la température est un peu mon obsession.

 

Dehors en ce moment, ça ressemble à ça

 

chaud.jpg

 Ferme le volet bordel tu laisses entrer la chaleur !

 

La journée, la Ventouse erre juste en couche, je file un max de tétées, et le brumisateur est notre ami. Au début laisse tomber je comptais lui passer un gant frais sur la tronche, mais j'ai eu le malheur de ne pas la prévenir, elle a moyen apprécié de recevoir un truc frais comme ça d'un coup. Du coup maintenant quand elle voit un gant elle hurle. Super bonne idée moi-même, youhou.

 

Il y a le vautrage dans la piscine gonflable pour bébé aux alentours de 18h30, qui rassemble toute la famille (Diego et moi quoi). Bien-être.

 

Mais dans la chambre de la Ventouse, il fait 26 °C.

 

Problème : la petiote n'arrive pas à dormir sans turbulette. Ouais c'est comme ça. Elle associe turbulette au dodo, et turbuletteless à euh...ben à pas dodo.

 

On galère.

 

La turbulette est fine, l'équivalent d'un drap, mais c'est déjà de trop. Alors elle se réveille 15 millions de fois. Mais sans turbulette, elle se réveille 45 millions de fois. Le choix est vite fait.

 

Toutefois ça me tordait les boyaux de la savoir dans une étoffe alors que moi je gis A POIL et SUR ma couette.

 

Le Diego (bac +5) a recherché sur internet comment rafraichir une pièce. Et il a trouvé, le gueux ! Nous avons testé, ça marche plutôt bien. Il te faut :

 

- un congélo (pas pour y mettre le bébé dedans enfin, ne soit pas con)

- des bouteilles vides

- un ventilo, une soufflerie, enfin un truc qui brasse de l'air

 

Tu fous tes bouteilles remplies d'eau à congeler. Puis tu les sors en étant contente de ne pas les avoir remplies au max.

 

Dans la pièce de ton choix, tu fous tes bouteilles devant ton ventilo ou autre, légèrement écartées pour laisser un couloir entre tes 2 bouteilles.

 

Tu balances le vent.

 

Et voilà ! A force, ça te descend ta tempiote. Nous avons perdu 2 degrés dans la chambre ventousesque en un peu plus de 2h. On fait tourner les teilles dans le congel pour en avoir toujours sous la main.

 

Bien évidemment après ça dépend de l'isolation de ta maison, la taille de la pièce, son orientation...

 

La nuit, pas question de laisser le bruit du ventilo, qui occasionnerait 75 millions de réveils. Pas question non plus de venir brumisater en douce, ça risque de réveiller ton enfant en sursaut => hurlements. Enfin je pense hein, je n'ai pas testé je suis pas si con (je nierai jusqu'au bout je te préviens).

 

Donc la nuit, il te faut placer tes bouteilles en hauteur. Elles dégagent un peu de frais qui va descendre. Bon c'est pas transcendant hein, c'est pas une clim', mais sincèrement, je sentais une différence en entrant dans la chambre de ma fille.

 

Voilà, bon si ça se trouve tu connaissais déjà, mais au cas où...

 

chelou.jpg

 J'ai mis hyper longtemps à capter que cette photo n'était pas dans le bon sens, et je trouvais ça super flippant comme mur d'eau (manquerait plus qu'un requin tiens). Mais maintenant c'est bon, j'ai pigé.

 

 

 

Repost 0

Ma Vie...euh Bah C'est Déjà Bien

  • : Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • : Comme on dit, je suis primi. Voilà voilà voilà...
  • Contact

Mon Profil Mais Je Suis Mieux De Face

  • Kisbuel
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39.
J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux.
Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39. J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux. Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.

Ma Page sur Hellocoton

Facebookisons

...ou pas.

J'avais créé une page facebook, mais en fait ça me saoule grave. Du coup je l'ai supprimée, on va pas se rajouter des trucs chiants non plus.