Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 11:36

Colette, j'ai hyper du mal à t'écrire en ce moment. Là j'ai 3 billets dans mes brouillons mais je les trouve tout pourris.

 

J'ai le cerveau en vrac. La Ventouse est varicelleuse la pauvre. Toutefois, elle ne semble pas franchement gênée. A peine grognon. Nous aurait-on menti ? En fait c'est peanuts la varicelle.

 

varicelle.jpg

 Dis voir, Tchoupi, t'en ferais pas un peu des caisses ? Nan car ma Ventouse, elle reste pas gluée au pieu comme une loque, t'inquiètes qu'elle te chope encore ses jouets pour les balancer à l'autre bout de la pièce...Alors arrête STP tu m'agaces avec ton regard genre il me reste plus que 3 jours à vivre (ceci est la preuve que Tchoupi est du sexe masculin).

 

Bon en vrai, j'ai toute une valise de trucs. Le pédiatre m'a filé un sirop pour pas qu'elle ait envie de se gratter (en même temps je crois qu'elle ne SAIT PAS se gratter), et un pschiiit antiseptique à mettre sur les boutons.

 

Kouglanne ma nounou, c'est une routarde, elle m'a aussi filé plein de tuyaux, qui marchent du tonnerre m'a-t-elle promis.

 

Ma foi, c'est vrai que ça a l'air efficace. Il s'agit de :

 

- apis mellifica 9CH

- rhus toxicodendron 9CH

- mezereum 9 CH

 

L'homéopathie, c'est énorme quand tu en demandes à la pharmacie. Juste pour le fun, pour le premier j'ai pas dit "mellifica", j'ai juste dit "bonjour, je voudrais de l'apis" (en latin, tu prononces le 's' Colette). J'avoue ça m'a fait marrer.

 

Après, j'ai un spray asséchant et apaisant au lait d'avoine de la marque A-derma.

 

spray.jpg

Le lait d'avoine, remède de grand-mère sympa. La mienne de grand-mère tu vois, elle aurait conseillé de mettre du piment, ou des orties fraichement coupées. Ma grand-mère n'était pas franchement sympa. 

 

Le sirop du pédiatre, on lui en donne moins que conseillé, à savoir que le soir. C'est un peu chelou ça la fait tousser alors je sais pas bien si c'est tip top. Par contre ça a un léger effet somniférien. Là tu vois c'est pas de refus.

 

Au fil des jours, les boutons dégueux sortent, elle en a partout, le visage commence aussi à être attaqué. La pauvre en a sur la foune et en tant que femme, tu compatis d'avoir un truc qui gratte là.

 

A part ça, je fais ma fière, tout à l'heure je vais faire de l'acrobranche avec mes copines pendant que Diego garde la purulente enfant. Mais en fait je sais pas bien si j'ai le vertige ou pas. Ça me parait drôle à faire avec des copines, toutefois j'ai comme dans l'idée que dans à peu près 4h, je serai en train de pleurer ma mère pour qu'on me sorte de là.

 

Sinon j'ai la honte rapport aux combats des femmes toussa (oui mon titre sort pas du cul d'une blatte)...j'ai un gros problème j'arrive pas à m'intéresser à la partie technique de nos futurs travaux. Est-ce parce qu'on aura le beau-père sur le dos, et que du coup je refoule ? Autant tu vois je cherche quel carrelage pour la future salle de bain serait trooop beau, autant le côté tableau électrique, laine de verre, escaliers...je m'en cogne mais d'une force.

 

Pourtant en tant que femme libérée avec soutif intégré je crois que je suis censé en faire autant que l'homme et savoir ce qu'il faut nan ? Quand le Diego me cause, ça m'intéresse pas en fait. Du moment qu'on a du jus dans toutes les pièces et que je sais où sont les prises/interrupteurs, la façon dont le jus il vient, comment te dire ....rzzzzzz.

 

C'est grave nan ? Ça fait pas genre je me repose sur mon gars, en 2012 ? Putain même ma belle soeur elle est plus au courant de ce qu'il y aura chez nous car ça l'intéresse. Ça la fout mal quand même.

 

Diego il est parti chez Bricoman, et je sais même pas pour y chercher quoi. Je crois qu'il faut qu'on bosse la communication là.

 

 

tableauxElectriques.jpg

Nan mais sérieux...ça te fait frétiller ça toi ? Moi rien qu'à le regarder, je m'en fous.

 

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 08:58

Mais tu peux adapter mon titre si tu n'aimes pas le gésier (pfff).

 

Quand j'ai trouvé ma nounou (oui, on dit assistante maternelle mais c'est trop long. Tu vois de l'avoir écrit, là, ça m'a fatiguée), il faut que je te le dise, j'ai eu de la choune. Une putain de chance insolente. Car elle est plutôt trop bien.

 

Tu veux savoir comment je l'ai trouvée ? Sur un forum. En septembre, on s'est dit que fallait ptet commencer à arrêter de procrastiner, et chercher la nounou pour ma reprise de janvier.

 

Ouais, mais la vieille flemme de choper la liste officielle des ass'mat agréées et d'appeler. J'aime pas DU TOUT le téléphone en plus.

 

Alors j'ai erré sur un forum, et j'ai posté une annonce. Dès le lendemain, la nounou, que nous appellerons Kouglanne (ce n'est pas son vrai prénom, c'est un assemblage de lettres qui vient de me venir spontanément), m'a contactée.

 

Elle a justement une place qui se libère en janvier. On fixe une date pour la rencontre.

 

Je te raconte même pas le bordel pour préparer l'entretien. Nan car en fait si tu y penses, c'est comme si tu étais DRH, et que tu allais CHEZ le candidat faire passer un entretien. Sur son territoire quoi. Trop space. En plus tu m'excuseras, mais j'ai jamais été patronne moi. Dur de se positionner.

 

martine.jpg  Ça n'a rien à voir on est d'accord. Mais bon, celle là ça fait partie de mes préférés... Ça m'énerve je trouve jamais l'occaz de te la mettre (comme dirait Diego)

 

J'arrive chez Kouglanne. J'ai failli gerber tellement sa maison est moche. Bon après elle est fonctionnelle et normale hein, juste c'est l'hideuserie faite maison. Aucun charme.

 

A l'intérieur, pareil. Je pourrais pas vivre chez elle, et si on avait visité cette merde maison, on serait repartie fissa.

 

Mais bon, chacun ses goûts hein. 

 

Laisse tomber l'entretien d'embauche comment elle l'a mené. En même temps, si j'avais eu des questions ça aurait été mieux. D'ailleurs je voyais une pointe de consternation dans ses yeux genre "bon mais elle a rien à me demander ?" Du coup elle est venue en aide à la pauvresse que je suis et elle a abordé les points cruciaux.

 

J'avais pas de questions pour plusieurs raisons. Déjà, j'avais mis les conditions sine qua non dans l'annonce :

 

- une maison avec jardin.

- pas d'animaux

- pas de piscine

- 3 enfants en garde au max

- pas de trajet en voiture

- Ok avec le fait que je fournisse du lait maternel (ouais y'en a qui refusent)

- pas de châtiment corporel, même pas une tape sur le dos de la main

- ne laisse pas pleurer

- fait des travaux manuels

 

Alors après, au delà de ça...ben je savais pas quoi dire. Si tu veux je supposais qu'elle allait pas me le dire, si elle collait les gosses devant la télé toute la journée ou si leur foutait des beignes en douce.

 

Donc au final, j'ai visité la baraque, on a parlé d'une journée "type", je lui ai demandé ses réactions en cas de bêtises, sa façon d'éveiller les enfants...voila voila voila... Après c'est surtout elle qui a parlé. 

 

Et en fait...ben on partage globalement les mêmes principes éducatifs. Hip hip hip. 

 

On en a causé avec Diego, et on n'a pas vu l'intérêt d'en voir d'autres dans le sens où ses propos nous ont convenus..après de toutes façons tant que le gosse n'est pas en garde on ne peut pas trop savoir si ça se passe bien, et de toutes façons bis, on ne saura jamais comment ça se passe de A à Z...à un moment, il faut faire confiance.

 

On a signé avec elle, et bordel, on regrette pas !

 

- Pas chiante sur les horaires, si je suis à la bourre jamais elle fait de remarques (je la préviens quand même je suis pas une pute) (ouais je sais pas si t'as remarqué les putes ne préviennent pas quand elles sont en retard). 

- Très câline et à l'écoute. 

- Porte en écharpe de temps en temps, et sort plusieurs fois par jour pour que la Ventouse s'oxygène.

- Est taquet sur la ludothèque, l'atelier d'éveil musical, la bibliothèque...tout en restant soft. Ma gamine c'est pas une gamine d'Américaine là, qui apprend dès la naissance 7 langues et qui a des cours d'Histoire dès l'âge de 10 mois. 

- Fait plein d'activités manuelles. J'ai l'honneur de t'annoncer que la Ventouse nous a fait sa première peinture à l'âge de 7 mois, et qu'en plus elle était trop belle. On a eu aussi une oeuvre pour nos anniversaires, et fêtes des mères et pères. Je kiffe.

- Elle a deux enfants de 3 et 6 ans purement adorables. Genre vraiment quoi. Alors que ce sont les enfants d'une autre, ben je les trouve mignons. C'est dire. 

- La Ventouse est totalement hystérique quand elle arrive le matin et qu'elle la voit. Je laisse mon ego sur le paillasson, et je suis jouasse.

- Quand la Ventouse a fait un début de confusion sein/tétine, elle a viré le bib' sans poser de problème.

- Maintenant c'est elle qui prépare le repas pour ma puce, et c'est du fait maison.

- Nous a proposé de garder notre fille un samedi ou deux si on a besoin pour les travaux/le déménagement. 

 

Le seul truc qui m'a un poil tendue du slip, c'est qu'après avoir topé là avec elle, au dernier moment elle nous a finalement annoncé que son fils irait à la piscine le mercredi, ce qui impliquait un trajet en voiture, chose dont on ne voulait pas à la base. Ça m'a donné l'impression d'avoir été mise devant le fait accompli, j'ai pas trop apprécié. Le Diego lui, ça l'a embêté mais moins que moi. Au final il m'a dit de prendre du recul et de pas chercher des raisons de lui en vouloir dès le départ sinon j'allais faire une fixette et ça allait dégénérer pour que dalle.

 

Et ma foi c'est vrai qu'à part ce couac et un ou deux détails (bon je peux pas lui demander d'être aussi parfaite que nous après), elle est franchement bien. Jusque là, ma Ventouse n'a JAMAIS pleuré quand je l'ai laissée, on voit vraiment qu'elle est contente de la voir le matin, on voit qu'elle est bien chez elle. Du coup je la laisse complétement sereine.

 

Quant à Kouglanne, je vois bien qu'elle fait ce métier vraiment par amour des enfants (mais comment fait-elle ? Moi perso je serais décédée avec des gosses à longueur de journée), et qu'elle veut le faire bien. Elle est pro la meuf.

 

macaron.jpg

 Si Kouglanne était un dessert, elle serait un tas de macarons. Hyper chouette, mais y'en a quand même au citron pour pas que ça soit parfait (nan car le citron c'est dégueu quand même. Et ne parlons même pas de l'orange je vais te faire une gerboulade).

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 09:30

Et ouais.

 

1 an. Ça fait 1 an déjà que la Ventouse a pointé sa frimousse.

 

1 an que je dis "ma fille".

 

1 an que je la trouve grave belle.

 

1 an que d'une certaine façon je suis vide. 

 

1 an que faut que je marque dans mon agenda le prochain rendez-vous chez le pédiatre.

 

1 an que je l'allaite.

 

1 an que je vais sur Ebay pour lui acheter des fringues.

 

1 an que je fais plus les boutiques pour elle que pour moi.

 

1 an que j'ai hâte qu'elle parle, qu'elle marche.

 

1 an que j'ai pas hâte qu'elle parle, qu'elle marche parce que je veux qu'elle reste mon tout petit bébé.

 

1 an que de toutes façons elle grandit, donc je fais avec.

 

1 an que je suis hyper fière quand elle fait un nouveau truc.

 

sunrise_beach_ocean_nature5.jpg

Voici la vue de ma piaule le matin. T'as la haine hein ? Nan en vrai le matin je vois une rue basique et les voitures garées dans la rue. Rien qui fait frétiller du bulbe, c'est triste. 

 

 

1 an que je range ses vêtements trop petits et que je sors peu à peu la taille du dessus.

 

1 an qu'elle a un succès fou avec sa trombine.

 

1 an que notre salon ressemble à certains endroits à un stand de puériculture.

 

1 an qu'on fait une lessive de plus.

 

1 an qu'on n'oublie surtout pas le babyphone.

 

1 an qu'on appréhende les trajets en voiture car ma Ventouse conchie la voiture.

 

1 an que j'ai un coupe ongles taille mini.

 

1 an qu'on rempli un sac poubelle en plus. 

 

1 an qu'il y a un gel douche supplémentaire sur le rebord de la baignoire.

 

1 an qu'on fait gaffe à ne pas faire trop de bruit à certains moments de la journée.

 

1 an qu'on dort plus trop trop.

 

1 an que je trouve que sérieux, on est plutôt des parents qui déchirent.

 

1 an que j'utilise nettement plus souvent des consonnances aigues/niaiseuses. 

 

1 an qu'on se trimballe notre sac à langer (toujours estampillé Koh Lanta).

 

1 an que je dois penser régulièrement à mettre des habits de rechange de la bonne taille dans le dit sac à langer.

 

1 an que je fais des grosses commandes de couches sur le net (pratique, depuis qu'elle est née j'ai acheté des couches que 3 fois)

 

1 an qu'on passe régulièrement l'aspirateur dans sa chambre.

 

1 an qu'on prie pour qu'elle se rendorme, et si d'un coup elle ne fait plus de bruit, on prie pour qu'elle en fasse un peu, sinon on s'inquiète.

 

1 an qu'on ne la laisse pas pleurer.

 

1 an qu'une fois endormie, ben en fait elle me manque.

 

1 an que la télé est moins souvent allumée.

 

1 an qu'on se marre car c'est assez flagrant : la Ventouse est une comique en puissance. 

 

1 an qu'on a hâte qu'elle soit assez grande pour l'emmener aux marchés de Noël en Alsace et voir ses yeux briller.

 

1 an que je paume régulièrement une chaussette.

 

1 an que j'étends des petites robes trop choupy. 

 

1 an que dans les chiottes ya le catalogue de Vertbaudet, Aubert and co.

 

1 an que j'ai pas acheté Cosmo et que j'en n'ai pas envie. 

 

1 an qu'on attend qu'elle ait une vraie chevelure pour pouvoir la coiffer (à nous les pains au raisins type Princesse Leïa)

 

1 an que je me freine pour ne pas lui rapporter un jouet à chaque fois que je vais faire les courses, elle en a bien assez bordel. Même si le petit bonhomme là, ça l'amuserait....NON !

 

1 an qu'on la voit grandir et qu'on fait connaissance avec son caractère.

 

1 an qu'on voit que c'est une bourrique.

 

1 an que j'évite les Hello kitty, Minnie Mouse, Dora et autres pouffiasses (ouais j'aime pas du tout et le jour où elle m'en réclamera arrivera toujours trop tôt) 

 

1 an qu'on constate qu'il faut que sa joue gauche soit contre quelque chose (matelas, doudou, nichon) pour qu'elle s'endorme.

 

1 an qu'elle aime les chatouillis sur la nuque.

 

1 an qu'on invente des chansons. 

 

1 an qu'elle est très intriguée par ses mains.

 

1 an que je reste la même nana, mais pas tout à fait. 

 

1 an et environ 2340 couches.

 

1 an et environ 3087 tétées.

 

1 an et 2572 photos. 

 

1 an et environ 168 771 bisous.

 

365 matins que ma première pensée est pour elle (parce qu'en même temps c'est elle qui me réveille).

 

365 matins que la première chose que je fais c'est d'aller dans sa chambre pour la prendre dans mes bras. 

 

C'est passé si vite, le temps glisse à une allure folle, ça me rend nostalgique et en même temps je suis grave excitée de connaître la suite.

 

Bon anniversaire ma Ventouse !  

 

P1060536.JPG

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 08:41

Quand ma fille est née, j'ai pas pleuré. Et en fait, j'étais pas spécialement émue non plus. Si tu veux ça faisait 7h que j'accouchais, donc voilà quoi, ça ponctuait tout ça de façon plutôt cool, mais ça allait de soi. Et puis je crois que je réalisais pas vraiment.

 

Après quand j'ai réalisé, je me suis sentie toute bizarre dans le dedans de moi-même mais non, toujours pas de larmes. Les larmes, j'ai tout donné à la mater quand on me faisait chier je crois.

 

Une fois à la maison, il m'est arrivée d'avoir l'oeil humide, je te mentirais si je te disais le contraire. Ça s'est passé dans des contextes de pure niaiserie, genre je l'allaite le soir dans la pénombre, elle redresse sa tête et dans un demi sommeil elle me fait un sourire... là, à moins d'être dead inside, ben ouais, t'as l'oeil qui pique. Un peu comme si tu écoutais "Sad Lisa" de Cat Stevens après avoir maté un film où le héros il décède à la fin.

 

Et puis est arrivé la première chialade.

 

C'était un peu avant les 2 mois de la Ventouse. Elle a rit. Un tout petit éclat de rire. Son premier. Un pur son de ouf.

 

J'ai pleuré comme une merde. Ça y est, on entrait dans l'ère de la communication, on allait la faire déconner, elle allait se marrer comme une baleine, on allait devenir trop complice. 

 

Et puis en fait ça a fait sproutch, car elle n'a pas re rit avant plusieurs mois. Et puis en fait même une fois le rire lancé, ben elle riait pas trop. Alors que putain, ben elle a des parents qui sont pas des flemmards au niveau de la déconne quoi.

 

Je te rassure, maintenant, elle rigoule beaucoup, et j'adore toujours autant l'entendre se fendre la poire.

 

Lundi dernier, j'ai eu ma deuxième chialade.

 

Je sais pu si je t'avais dit, ma Ventouse est plutôt du genre laisser aller en ce qui concerne sa mobilité. Elle a réussi a passer du dos au ventre et vice versa vers 10 mois. Tranquille, take it easy, no stress.

 

Ça faisait plusieurs semaines qu'on voyait qu'elle essayait manifestement de faire un truc avec le bas de son corps, style aller d'un point A à un point B, mais rien ne se passait.

 

En toute honnêteté, on était pas hyper pressé non plus, rapport à la notion de surveillance qui monte d'un cran une fois le bébé mobile.

 

Lundi, la Ventouse était sur son tapis d'éveil. Je pars en cuisine. Je reviens. Je la retrouve dans une position chelou, et hyper loin de là où je l'avais laissée.

 

J'ai compris.

 

"Ooooooh ! Tu viens voir maman ?" que j'ai dit.

 

Et elle est venue. A 4 pattes. Des mouvements hésitants, un peu patauds, mais elle l'a fait. Et puis hein, y'avait facile 1 m 50 à parcourir.

 

Tu l'aurais vue Solange, tu l'aurais vue. Ses yeux brillaient de fierté.

 

success_baby.jpg  Ouais, je te refais 1 m 50 quand tu veux daronne, quand tu veux. 

 

 

Bon ben, j'ai chialé.

 

Depuis elle ne fait que de s'exercer, c'est fou à quel point ils s'améliorent vite, les mômes (sauf en ce qui concerne les nuits bien sûr, les enfants sont perfides). 

 

Je me suis demandée ce qu'elle avait pu ressentir quand elle a compris qu'elle pouvait se déplacer. Liberté je crie ton nom.

 

A mon avis, ça doit ressembler à quand t'as ta première voiture. Tu te rappelles ta première voiture Solange ?

 

Tu vas où tu veux quand tu veux, en passant par où tu veux. Jouissance.

 

J'étais jeune Solange. J'entends encore De Palmas faire des cartons avec son album Marcher dans le sable, et Madonna chantait What it feels like for a girl.

 

En tout cas, ben c'est chouette, je trouve ma Ventouse à croquer, voir un si petit être se mouvoir comme ça, ça me donne juste envie de la bouffer.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 08:52

Etiennette.

 

fache.jpg

Jsuis vénère. Tire mon doigt pour voir ?

 

Je pense être globalement ouverte (d'esprit hein). Bon après ya des trucs que je pige pas.

 

Mais même sans capter certains comportements parentaux, je ne classerais pas les auteurs comme mauvais parents. Juste dans "autre monde".

 

Je pige pas, par exemple, qu'on range le "laisser pleurer" au niveau des bonnes méthodes à mettre en oeuvre dès que possible. Je mets ces gens là dans "autre monde", mais pas dans "mauvais parents."

 

J'ai tendance à penser que du moment que y'a de l'amour et du respect, on est un bon parent.

 

Oui mais là, sur le net, j'ai croisé l'impensable. L'inconcevable. Ça dépasse juste de très loin le tolérable.

 

Ce que j'ai vu, c'est ça :

 

 

 

 

 

REQUIN.jpg

 Mon Dieu.

 

 

 

 

Mais comment peut-on faire subir ça à son enfant ? Et à soi-même ?

 

Non car quand même, ça ne laisse la place qu'à deux idées particulièrement réalistes :

 

- Ton enfant A ETE BOUFFE PAR UN REQUIN. Ne te fie pas au sourire apparent. C'est juste que ton bébé, pris dans sa joufflitude, ne se rend pas compte qu'il est en train de se faire avaler par cette affreuse bouche béante. Déjà émotionnellement t'as pas bien géré le matage des Dents de la Mer, mais alors ça ? Mais comment c'est trop atroce. Jamais tu t'en remets. Et en plus tu prends une photo ? T'es vraiment mais vraiment en vrac dans ton cerveau.

 

- Ton enfant EST un requin. Laisse tomber le cauchemar devenu réalité quoi. Manquerait plus que le gamin réclame une tétée et alors là le tableau est complet. Juste, tu t'auto-vois te faire dévorer le nichon. Choc émotionnel, plus de lait, deuxième merde de la journée tiens.

Je te le dis, si je découvre que ma Ventouse est un requin, mais je la harponne dans la seconde !! Toutefois après-coup, je serai super triste de l'avoir harponnée quand même car bon je l'aime quoi.

 

 Tout ça, c'est un coup à te foutre le blues. Ça crée de l'amertume face à la Vie, comme une mise en abîme.

 

Alors OUI, je le crie haut et fort : celui qui met ça à son bébé est un mauvais mauvais MAUVAIS parent. Il mériterait qu'il lui tire les petits cheveux du dessous sur la nuque, ou alors les poils autour des tétons pour nos amis couillus.

 

Comment je suis trop choquée.

 

 

PS : Si tu es pucelle de mon blog et que tu comprends que dalle, ne t'en veux pas, je m'en voudrais que tu t'en veuilles et après je suis chiante. Va voir .

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 09:29
Salut Lyliane.
 
Je te disais l'autre fois que j'avais besoin de retrouver le caractère sacré de mon corps. Je crois que cette fois c'est bon, c'est fait.
 
J'ai pris rendez-vous chez une gyneco. J'ai varié, j'ai pris une femme. C'est la première fois. Mon rendez-vous, c'est le 30 juin.
 
Ça m'a fait marrer car le 30 juin 2011, je priais pour ne pas accoucher. C'était un truc de dingue, fallait pas que ça tombe ce jour là. J'ai serré le cuissot toute la journée (genre ça change quelque chose), et heureusement il ne s'est rien passé.
 
Pour la petite histoire, c'est juste car c'est le jour de naissance de quelqu'un que j'aime pas, et ça m'aurait fait grave chier que ma fille ait la même date de naissance. D'ailleurs quand j'ai su que j'étais enceinte, ça a été dans mes premières pensées. Putain pas le 30 juin.
 
Il va falloir que j'arrête chaque jour de me remémorer ce qu'il s'est passé il y a un an. Le 28 avril, j'ai limite brûlé un cierge car il y a un an, ce jour là était le jour béni où j'ai été arrêtée.
 
Le 13 mai c'était ma 3e écho (un vendredi 13 ! J'avais peur qu'on m'annonce que j'attendais en fait un garçon ou une portée de chatons), je sens que je vais chialer.
 
Je te raconte pas le 6/7 juillet, je vais me mettre en transe et revivre chaque heure fébrilement. Si ça se trouve mon corps va vouloir revivre le truc et je vais être constipée tiens.
 
Donc voilà, j'ai pris rendez-vous chez une gyneco. La SF voulait limite que j'y aille en urgence pour faire un frotti et causer contraception, c'était en septembre. Oui ben non, ça attendra.
 
Je pense que je lui demanderai des exams pour comprendre bordel pourquoi j'ovule pas. Pour tomber enceinte de la Ventouse, franchement je m'en foutais de comprendre, je voulais être encloquée, point. Mon premier rendez-vous où mon gyneco m'a mise sous traitement, c'était le 2 juillet 2010. Si j'avais su qu'un an plus tard, je serais à quelques jours d'accoucher ! Je sais que j'ai été chanceuse, objectivement on n'a pas attendu longtemps, 3 mois de traitement ont suffit...9 mois d'essais en tout.
 
Là, je voudrais bien savoir ce qui merde. Pour traiter peut-être le problème au lieu du symptôme.
 
Nan car mon gyneco de merde là, cette enflure que je reverrais plus jamais, il s'est pas posé la question non plus ! "Ah oui en effet vous n'ovulez pas. Tenez, voilà clomid, duphaston, ovitrelle, c'est 50 € bye bye !"
 
Bon après comme je l'ai dit, à ce moment là je me fichais de comprendre. Mais çe me turlupine quand même que lui aussi s'en fiche finalement.
 
Je poserai la question à ma nouvelle gyneco. Mais attention, il va y avoir un test pour elle, elle ne s'y attend pas mais tapie dans l'ombre, je mets mes yeux en position viseur et je bloque ma respiration.
 
J'allaite, et j'allaiterai encore le 30 juin, la Ventouse aura presque 1 an.
 
Si j'entends une remarque déplacée, un jugement négatif, je me barre. Et je me suis auto fixée l'objectif de l'envoyer chier bien comme il faut (oui dans la vie je suis une gentille bonne poire qui se fait marcher dessus j'essaie de changer tu m'excuseras).
 
ps.jpg
Si tu me gaves, je m'en fous je m'arrange pour te coller ça à vie grognasse.
Je me fait déjà des tas de scenarii dans la tête dans lesquels j'ai la verve de Cyrano c'est un truc de ouf. Je m'auto coatch, et si ça se trouve le jour J soit elle dira que dalle, soit ben comme d'hab je vais me dégonfler et je fermerai ma gueule.
 
Faut que je me trouve un real coatch pour faire des simulations, genre en combat réel.
 
Pardon pour ce billet décousu avec des liens partout mais j'ai une bonne raison : ce soir, j'ai pas pris d'apéro.
 
Tant qu'à être bordelique autant l'être à donf, une vidéo qui n'a rien à voir mais qu'une amie m'a fait découvrir il ya longtemps et que je mate souvent, c'est juste la marmotte la plus cute de l'Univers, même que je veux la même, l'adopter et que jamais elle meure (sauf si elle bouffe mes bretzels on est bien d'accord).
 
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 09:29

Eh ouais Germaine.

 

Comme tu n'es que miel, noisette et parmesan, tu crois que ton bébé, quelque part il va rester bébé sans trop te contredire.

 

Sauf que ou pas.

 

J'ai réalisé il y a peu que la Ventouse, ça y est, des fois il faut "lui faire comprendre".

 

C'est donc là que tu la regardes et que tu te dis "biiiih, je vais devoir cesser de dégouliner de niaserie pour mettre mon costume de flic."

 

Bon ça va hein, elle a 10 mois, donc c'est hyper soft.

 

En fait le 1er mai on s'est promené, pour une fois il faisait soleil, et la Ventouse ne daignait point garder son chapeau sur le crâne (et le cheveu est rare).

 

Tu vois on n'est pas encore au retour de boite à 5h alors qu'elle a 13 ans, au port du string à 6 ans, ou à la proferation de "je vais te saigner et pisser sur tes tripes espèce de grosse pute" à la boulangère.

 

Au bout de la 76e remise de chapeau sur la tête, suivie d'explications, ben on y était. J'ai haussé le ton et j'ai dit "maman est fachée, ça suffit maintenant, tu ne touches pas à ton chapeau, non mais."

 

La Ventouse s'est fixée, elle m'a lancée un regard super expressif (genre mais toi, ma maman d'amour, tu me plantes à vif ce poignard dans mon coeur joufflu de bébé tout rose ?), sa lèvre a douuuucement fait la moue...et elle a pleuré. Bon je t'avoue j'étais un peu saoulée donc le satan de la culpabilité ne m'a point fauchée à ce moment là. C'est arrivé environ 47 secondes plus tard. Je me suis penchée sur elle, petite caresse jouale, je lui ait dit que je comprenais qu'elle fusse chagrine, mais qu'il fallait garder son putain de chapeau acheté une fortune chez Aubert.

 

Elle a séché ses larmes, a quand même tripatouillé l'air de rien le bout de son couvre-chef, mais elle ne l'a pas enlevé.

 

Mega félicitations une fois rentrés à la maison, et la vie continue.

 

Ça nous a fait tout bizarre avec le Diego. On plaisante pu là, va falloir mettre en pratique les choix dont on avait parlé.

 

Comment choisit-on le parent qu'on veut être ? Vaste question...

 

Je pense d'une part que ça part de son expérience perso : on a tous des casseroles héritées de nos parents, et on a tous dit la fameuse phrase "je ferai jamais ça avec mes gosses." A contrario, ya des trucs fun que faisaient nos ancêtres, des valeurs transmises, et on a envie de faire perdurer ces côtés là. Comme la pizza surgelée le samedi soir (oui je sais, TOUT ne tourne pas autour de la bouffe).

 

J'ai pas trop lu de livres sur le sujet, mais j'ai lu des parents sur des forums qui parlaient des livres, donc c'est pareil nan ?

 

Mais bon tout ça je pense part d'abord des tripes. Je lis beaucoup de récits de parents qui parlent de leurs difficultés avec leurs enfants, et de ce qu'ils mettent en pratique, ou alors des règles de base régissant leur foyer.

 

Quand je mate ça, ya des trucs qui me causent, ça parle à mon propre sens de l'éducation et celui de Diego, et d'autres qui me laissent sur le cul tellement je trouve ça moisi.

 

Comme je suis une langue de pute, je vais te donner un exemple concret.

 

J'ai une collègue qui a une fille de presque 3 ans. Et en fait quand elle me parle, je vois qu'on n'est pas DU TOUT sur la même planète concernant les modes éducatifs. Bien entendu, je ne me permets aucune remarque, étant donné que je supporterais pas qu'on m'en fasse.

 

La gosse avait un soir du poulet et des haricots à manger (je crois qu'en fait si, TOUT tourne autour de la bouffe). La petiote, pas con, elle n'a mangé que le poulet. Puis, elle a dit qu'elle n'avait plus faim. Ses parents ont insisté, lui ont fait remarqué qu'elle n'avait pas touché aux haricots. Mais la gamine persiste, elle n'a plus faim. Ses parents lui disent que dans ce cas, elle a fini de diner, elle va au lit. OK, la petiote va se pieuter, sans crise aucune.

 

Le lendemain...ses parents lui ont resservi les haricots en guise de petit déjeuner. La gamine l'avait grave mauvaise, mais elle a du finir. Ma collègue était fière comme un paon. "Elle a compris que ce n'était pas à elle de décider ce qu'elle mangerait ou pas. T'inquiète que depuis, si elle refuse de finir son assiette, on lui rappelle qu'elle l'aurait au petit déj et elle termine ! Non mais c'est qui qui commande ?"

 

Euh....gné ?

 

Bon déjà je trouve ça pourri au niveau justement de l'équilibre alimentaire, car ça te bousille la sensation saine de satiété je pense. Je le sais fallait aussi que je finisse mon assiette quand j'étais petite, faim ou pas faim, ben après woualou pour écouter ton corps et savoir que là c'est bon, t'as plus besoin de manger en fait (t'as remarqué que j'avais un problème avec le potentiel manque de bouffe ?).

 

Ensuite resservir les haricots au petit déj, ben je trouve ça mesquin. Au déjeuner à la rigueur, et encore car ça règle pas le problème d'écouter sa faim, mais au pti déj quoi... Elle a même pas 3 ans la petiote... Je pige pas l'intérêt profond du truc.

 

Je trouverais ça mieux SELON MOI je trouver comment lui faire manger un peu de tout avant qu'elle n'ait plus faim que de s'entêter comme ça connement à ce qu'elle finisse absolument le repas.

 

 gamin.jpg

 Qu'est-ce que t'as gamin ? Jte préviens si tu gerbes, je te le ressers au pti déj.

 

Je crois que ma collègue (de 32 ans) est née en 1950 car elle applique des principes éducatifs vieux comme...ben comme des trucs vieux quoi.

 

Putain sur les conseils de Saint Pédiatre pour que sa fille fasse ses nuits ils l'ont laissé pleurer jusqu'à ce qu'elle se résigne....elle avait un mois. UN MOIS bordel.

 

Mais bon chacun sa merde.

 

Toutefois comme il est plus fastoche de juger autrui et de savoir comment on veut PAS faire, ma collègue est vachement utile. Je rentre souvent le soir raconter à Diego les dernières nouvelles, et ça tombe bien, lui aussi ne veut pas faire comme elle. Ouf heureusement gloablement on a le même positionnement éducatif.

 

Nous entrons donc doucement dans le concret avec la Ventouse, à ne pas être des gros tarés du cadre strict (= dressage), mais l'air de rien à commencer à mettre en place des règlounettes à respecter. 

 

Putain genre on est des PARENTS quoi. On n'est pas dans la merde.

 

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 09:29

Biiih, t'as vu je plaisante pas là hein.

 

Je vais te faire un billet où je fais "fnouche fnouche" sur l'allaitement. Vais me faire des copines moi je le sens...

 

C'est sûrement car à l'heure où je t'écris je regarde les deux candidats (avec un "t" à la fin hein, rien à voir avec la levure qui provoque des mycoses). Donc du coup, j'ai envie de crier la Vérité.

 

Huhu cte bonne blague, comme si la Vérité et la Politique se croisaient parfois.

 

Bref.

 

Je sais pas si tu sais, mais ma Ventouse va avoir 10 mois, et je l'allaite toujours. J'aime ça, j'ai pas envie d'arrêter, j'ai la chance de ne pas me bouffer trop de remarques. Ça se fait peinard.

 

Je suis pro-allaitement. Enfin surtout pour ma pomme. Je voulais allaiter, c'était une évidence, et si j'avais laissé tomber, comme j'ai falli le faire, je l'aurais mal vécu. Je l'aurais mal vécu car finalement ça n'aurait pas été un choix, mais un renoncement. Et c'est pas du tout pareil, tu en conviendras.

 

Je suis convaincue des bienfaits de la nichonnade, et en général je ressors facilement les grandes phrases sur l'allaitement car je les trouve plutôt vraies.

 

Sauf une.

 

"Allaiter c'est gratuit."

 

Ben tu l'auras pigé vu mon titre, je suis pas trop d'accord.

 

On devrait rajouter "...si tu rencontres aucune difficulté." 

 

Si en effet, dès la naissance, tu branches ton nouveau né à ton téton, qu'il tète le brave braillard, et que c'est que du bonheur qui dégouline de joie sur ton être jusqu'à la fin de l'allaitement, alors oui, ça peut être gratuit.

 

Maintenant si tu trébuches en route, et que tu trouves des béquilles, souvent elles sont payantes.

 

En plus à côté de ça, tu as aussi quand même quelques dépenses "de base". Pas obligatoires, mais disons de confort.

 

Voici ce que j'ai dépensé lors de la mise en route de mon allaitement :

 

- Coussinets d'allaitement : pour pas fuir partout partout, tu mets ta couche sur ton nichon. Marque Tex, je crois avoir acheté en tout 3 boîtes. A la louche, 20 euros le tout (pô cher Tex).

 

- Crème lansinoh : juste indispensable. Trop mal sans ça, et du coup, pas de crevasse. 3 tubes, 45 euros le tout (+ 2 tubes qui dorment, j'ai arrêté d'avoir les seins sensibles quand je les ai reçus. Trop super. Du coup je ne les compte pas ils serviront pour le prochain allaitement )

 

- Bouts de sein : 3 boites. 30 euros.

 

- Soutif d'allaitement : 4 (2 moches achetés à La Redoute, 2 beaux chez Hotmilk en ventes privées) : 60 euros.

 

- Tee-shirt d'allaitement : j'en ai acheté 2. 20 euros.

 

- Poire Lansinoh : pour faire sortir mon téton car la Ventouse n'arrivait pas à le choper : 13 euros.

 

- Une consultation chez une consultante en lactation : 60 euros

 

- violet de gentiane pour préparation : 35 euros (ouais j'ai eu une candidose jte raconterai)

 

- Préparation du Docteur Newman : 30 euros (je sais ça fait pourri c'est pas crédible on dirait un truc vendu à la Vitrine Magique, mais c'est trop bien)

 

- Biberon Medela de Calma : 15 euros (et elle n'en a pas voulu beuheu)

 

- Biberons Tommee Teppee + tétines : 20 euros

 

- Sacs de conservation du lait maternel : 15 euros

 

Voilà, je pense avoir fait le tour. Cela nous donne un total de (tu flippes hein) ... 363 euros.

 

GLOUPS.

 

  Cette somme, je l'ai dépensé c'est bien simple pendant les six premiers mois d'allaitement. Il a fallu ce temps pour que l'allaitement se mettre en place roule ma poule. C'est différent pour chacune, c'est le temps qu'il nous a fallu.

 

Par contre là je ne casque plus. Depuis ses 6 mois je n'ai pas dépensé un sous pour mon allaitement. Rien, nada, pas un centime, peanuts Georgette. Je la branche, point barre, besoin de rien. Bonheur qui dégouline.

 

Si l'allaitement s'était bien mis en place plus tôt, j'aurais fait des économies (les gosses nous ruinent).

 

Pour le prochain bébé, je dépenserai sûrement moins. J'aurai l'expérience, du matos en rab', et surtout les nichons bien entrainés bordel.

 

Mais voilà, les faits sont là : moi, j'ai dépensé 363 euros pour allaiter. Donc zut, oui la matière première est gratos, mais les frais d'entretien existent bel et bien.

 

livraison.jpg

Ouais, c'est gratuit à partir de 363 euros d'achat.

 

 

Ça peut donner l'impression que je crache dans la soupe...c'est pas le cas. Je le redis je kiffe l'allaitement, et je recommencerai. Juste ça m'énerve un pti peu qu'on dise que ça coûte que dalle et que du coup elles jettent un peu le fric par la fenêtre les biberonnantes.

 

T'as vu jsuis une rebelle hein.

 

Mais sinon, y'a d'autres choses qui me révoltent dans le Monde : l'injustice, la famine, la guerre et les gens pas gentils.

 

Putain je suis engagée c'est un truc de ouf.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 14:30

Gilou,

 

Je t'écris auréolée de l'éclat de la cerne. La nuit de samedi à dimanche fut juste la nuit la plus nazante de l'Histoire de la Ventouse.

 

Vois-tu, on est parti vendredi chez mes beaux-parents. J'ai bien vu que, plus que d'habitude, devoir pioncer dans une chambre qui n'est pas la sienne rendait ma fille quelque peu chafouineuse.

 

Toutefois la première nuit, pas trop de soucis.

 

Mais samedi...alors que la journée défilait, nous ignorions que le funeste destin avait lancé son compte à rebours vers une nuit sans sommeil.

 

Tout avait pourtant bien commencé. Elle a été un bébé parfait comme d'habitude dès le matin. Le soir, aucun problème pour la coucher vers 20h, elle s'est endormie sereinement, embrassant son doudou et tournant sa tête sur le côté.

 

Genre niquel quoi.

 

Puis, un premier réveil vers 22h. Une tétée et zou, rendormie la Ventouse.

 

22h40...ma belle mère va se coucher. Elle fait un foin du tonnerre elle réveillerait un sourd décédé réveille malencontreusement la petiote. Re -tétée, re-dodo.

 

23h10, elle se réveille à nouveau. Je la rendors et en profite pour me pieuter (on dort dans la même piaule). Je me dis que ça pue du cul là, elle a le sommeil hyper fragile, elle dort mais bouge beaucoup, chouine dans son sommeil...

 

Minuit. Diego vient au pieu. Bien sûr, ça la réveille. Pour changer, je la colle au sein, elle se rendort, je la pose.

 

00h27. Elle se réveille. Je suis blasée. Je la rendors.  

 

00h46. Elle se réveille. Je râle. "Vas-y change sa couche ou fais un truc, mais moi là je sature." Que je lance à Diego.

 

Huhu je sature. Si j'avais su que c'était que le début.

 

Bon là, c'est simple, impossible de la rendormir. La Ventouse semble croire qu'il est 16h. Elle pète le feu, gazouille à mort, t'invite au jeu, c'est la fête.

 

Sauf que nous, on veut pioncer quoi. On se dit bon c'est déjà arrivé, elle CROIT qu'elle n'est pas fatiguée, on va jouer un peu et hop, le marchand de sable il va se pointer.

 

1h31. Le marchand de sable est une pute. Il ne se pointe pas. La Ventouse semble hystérique, elle pousse des cris de joie sans aucune raison. Elle nous fait flipper.

 

1h52. Elle se frotte les yeux. On y croit. Je la fourre au sein. Les yeux vacillent. On y croit.

 

1h55. Les yeux se réouvrent. Elle pleure. On dit shhhhhh toutes les 15 secondes, rapport à la maisonnée qui, elle, pionce sec.

 

2h04. Je propose qu'on lui fasse prendre un bain pour l'apaiser. Le Diego objecte que ça va faire trop de bruit car la salle de bain est à côtés des chambres. Il propose de descendre avec elle dans le salon, pendant ce temps j'ai qu'à dormir.

 

2h22. J'ai besoin de me dire qu'un jour, ça finira. J'ai besoin de me projeter dans le futur. J'envoie un sms à Diego "Quand tu liras ce message, j'espère qu'on aura tous dormi."

 

2h39. Je n'arrive pas à dormir. Déjà je SAIS qu'à un moment il faudra se réveiller, je crois que je préfère ne pas dormir du tout. Et, syndrôme sacrificiel, je culpabilise de savoir Diego faire les 100 pas sur le froid carrelage alors que je suis sous la chaleureuse couette. Qu'on est con parfois.

 

2h45. Je rejoins Diego. Il ne ressemble à rien. Il me dit que la Ventouse est clairement fatiguée, mais elle ne se laisse pas aller. Quand elle est sur le point de s'endormir elle se met à pleurer. On se dit qu'elle a peut-être mal au ventre, elle n'a pas fait caca depuis jeudi. Et c'est vrai qu'après tout elle ne cesse de larguer des caisses. A juste titre, Diego me fait remarquer qu'elle lache tout le temps des caisses.

Ou alors les dents ?

 

2h52. Je prends sa fiève. Elle n'en a pas. On revient sur la théorie des dents. Dans le doute, je dote la Ventouse d'un doliprane.

 

3h00. Je prends le relai. Diego va se coucher. Il m'annonce que lui, il compte dormir.

 

3h20. La Ventouse joue comme une tarée sur son tapis d'éveil. Le moindre son de 2 jouets qui s'entre-choquent me fait l'effet d'un pneu qui semi-remorque qui explose à 1 mètre de mon tympan.

 

3h32. Elle se frotte les yeux. Je tente de la rendormir au sein, lovées sur le canapé. Ses yeux se ferment. Je suis prête à dormir sur le canapé s'il le faut, juste je veux qu'elle dorme. 

 

3h37. Alors qu'elle avait fermé les yeux, elle se jette en arrière et pleure.

 

3h38. Moi aussi, je pleurerais bien là.

 

3h40. Je la berce. Elle ne fait que chouiner. J'en suis pas fière, mais j'ai des bouffées d'énervement qui montent.

 

3h50. Je l'allonge sur le canapé pour masser son ventre. Elle tente d'attraper ses pieds et ça l'éclate. Je lui précise l'heure qu'il est. Elle s'en fout.

 

3h57. Elle continue de bouffer ses pieds. Je fixe un point sur le sol.

 

bear.jpg

Pas mieux mon pote, pas mieux. 

 

4h04. Elle semble se calmer. Je tente une remontée.

 

4h06. Je pénètre dans la chambre. Diego ronfle comme un veau mais se réveille à notre approche. Je mets la Ventouse au sein. Elle ferme ses yeux. Diego me lance un regard d'intense soulagement. Je me pince les lèvres et dit non de la tête, l'air de dire "n'aie pas trop d'espoir Joe, n'aie pas trop d'espoir".

 

4h09. Comme tout à l'heure, au moment de sombrer, la Ventouse se jette en arrière et pleure.

 

4h11. Diego suggère finalement qu'on lui fasse prendre un bain. La Ventouse semble en panique dans la chambre. Elle fixe tout ce qu'elle peut, et veut tout regarder en même temps. Ça donne des vieux mouvements saccadés qui seraient grave de la balle sur du R'n'B, sauf qu'il est 4h du mat', et qu'on ressemble à des serpillères moldaves.

 

4h20. Les beaux-parents viennent aux renseignements. Ils ont dormi, mais ils n'ont pas l'air plus frais que nous. C'est moche de vieillir quand même. Ça va, ils ne râlent pas, même ils font un calinou à leur petite fille. J'en suis agréablement surprise.

 

4h22. Ils s'étonnent : pourquoi on n'a pas tenté le bain avant ? Je lance à Diego un regard lourd de sens.

 

4h30. La Ventouse est dans le bain. Elle en est fort jouasse.

 

4h45. Diego essuie la Ventouse. Elle manifeste bruyamment son mécontentement. Je lui explique que là, contente ou pas contente, c'est comme ça, zut.

 

4h52. Je berce la Ventouse, puis lui file une tétée. Elle ferme ses yeux.

 

5h01. Mon Dieu elle ne s'est pas jeté en arrière. Elle s'est totalement endormie.

 

5h02. Je me glisse sous la couette.

 

5h03. Je pionce.

 

5h45. Elle se réveille. Je suis comme sortie de mon corps. Je ne crois plus en rien. Je parviens à la rendormir. Je ne trouve pas la force de me réjouir, ça demande trop d'énergie.

 

8h52. Elle se réveille. Pareil.

 

10h04. Elle se réveille. Sa nuit est finie, elle pète le feu, elle peut te faire une macarena.

 

baillement.jpg 

 Avoue...ça te fait bailler ça hein ?

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 11:40

Tu vois Evelyne, en tant que maman je suis du genre zen.

 

Bon après dans la vie je suis pas une angoissée de nature. Par contre je brille pas trop niveau confiance en moi.

 

Sauf dans mon taf de mère.

 

Je sais pas te dire, est-ce parce que je me suis beaucoup investie dans la préparation de mon accouchement ? Est-ce parce que j'ai découvert que les docs, eux qui sont censés savoir, peuvent parfois se planter grave ?

 

J'en sais rien, mais les faits sont là : j'avais pas peur d'accoucher, et pas non plus spécialement peur de m'occuper de ma Ventouse.

 

J'ai tendance à me dire qu'avec de l'écoute et du bon sens, ben ça roule quoi. Et ma foi je trouve que c'est à peu près ça.

 

Concrètement, pour savoir comment m'occuper d'elle, j'y vais beaucoup à l'instinct. Et si l'instinct me répond pas, je fais des recherches.

 

Mon pédiatre là dessus me sert à que dalle.

 

En même temps je suis relou, je sais. Pour moi, mon pédiatre sert à diagnostiquer en cas de maladie, et a un rôle en amont, histoire de voir que tout va bien avant que ça aille mal.

 

Point barre.

 

Donc question éducation, quotidien, diversification et moults, son avis je m'en cogne comme du premier tampon de Madame Sarkozy.

 

J'ai de la chance, mon pédiatre est pas du genre à mettre son grain de sel. La seule fois qu'il a fait une remarque, c'était à la visite des 2 mois. Ma Ventouse s'est mise à pleurer quand je l'ai posée sur la table, il m'a fait "oh, c'est parce que vous le prenez trop dans les bras, faut pas autant le prendre."

 

J'ai juste répondu "si si". Tu noteras la profusion d'arguments percutants, j'aurais pu être avocate. Et la fois d'après, histoire d'enfoncer le clou, je suis venue exprès avec la ptite en écharpe. M'est d'avis que de toutes façons il se rappelait pas du tout de sa remarque, mais bon j'ai eu l'impression de pourfendre sa perfidie, alors on me laisse y croire merci.

 

A part ça, il ne fait pas de remarques. Je l'aime bien car il est doux dans ses gestes avec ma Ventouse, il lui fait la conversation, il lui dit ce qu'il va faire, depuis tout bébé. En fait on voit qu'il aime les gosses.

 

Et puis il a toujours un mot gentil. Mot qu'il doit répéter à tout parent, mais qui flatte toujours "oh il est vraiment très beau" ; "oh il est bien éveillé, il est en avance !"

 

Oui, mon pédiatre est d'origine étrangère, le féminin il connait pas. J'ai eu du mal à m'y faire au début, je croyais qu'il avait toujours pas pigé que le bébé devant lui avec une choune en bonne et due forme était une petite fille, et puis après j'ai laissé tomber. Limite moi aussi je dis "il" quand je suis avec lui.

 

 Il ne s'y connait pas vraiment en allaitement, mais il m'emmerde pas.

 

Il est pas trop insistant avec les vaccins, il nous laisse maîtres de la décision de les faire ou pas. Enfin, sauf ceux obligatoires of course.

 

Et quand il le faut, j'applique la méthode 100 % efficace : le "oui oui" avec hochement de tête.

 

Comme à la visite des 6 mois. On avait tenté de la purée de carottes à 5 mois et demi mais échec, on avait donc repoussé l'introduction de solides à quand elle sera prête. Et là le mec, "ah oui mais là il a 6 mois, il faut qu'il mange autre chose là, il faut il faut il faut, donc insistez"

 

Perso j'étais détendue de la cafetière, sérieux c'est pas à 15 jours, voire même 1 ou 2 mois près, donc ça démarrera quand ça démarrera épicétou. Si là elle veut pas manger, ben elle mangera plus tard, no stress.

 

Donc : méthode du "oui oui".

 

Et puis tout s'est bien passé.

 

Euh, mais au fait, de quoi je voulais te causer déjà ?

 

Ah oui, ma boulette.

 

Depuis qu'elle est née, j'en ai fait des boulettes, le Diego aussi. En ce qui le concerne, il y a une grande problématique autour de la façon de mettre les bodys ou les pyjamas. A un moment, 9 fois sur 10 il se gourrait, j'ai failli le trucider à grands coups de "mais t'es complètement con ou bien ?" mais je me suis retenue, pas d'insulte devant la ptite, on a dit pas d'insulte, ni d'homicide.

 

Moi je l'ai déjà fait vomir en insistant pour qu'elle prenne le sein (sous entendu "dooors bordel") ; j'ai déjà fait toute une balade avec elle qui avait son bonnet devant les yeux donc qui n'y voyait que dalle ; j'ai déjà essayé de la rendormir en pestant, mais en fait la pauvre était trempée because fuite couchale....bref de bonnes vieilles boulettes de niveau 2 je dirais.

 

Oui mais la semaine dernière, j'ai fait une boulette de niveau 6, niveau écarlate.

 

J'ai lavé son doudou.

 

Je le savais pourtant, que c'était pas fut fut. J'ai longtemps hésité. J'en ai causé à Diego qui ne s'est pas mouillé tu penses bien "oh bah pour ce genre de trucs c'est toi qui sait." Bah oui dès que ça tourne autour de la lessive c'est bibi hein. Macho moisi.

 

Mais le doudou était crado. Je me demande bien comment d'ailleurs, vu qu'il reste au pieu et que la Ventouse ne se roule pas spécialement dans la fange.

 

Je me suis lancée, j'ai lavé le doudou.

 

Ecoute moi bien. NE LAVE JAMAIS UN DOUDOU. JAMAIS.

 

Ça a été horrible. Elle ne le reconnaissait plus, elle le chopait, le collait contre elle, puis on voyait clairement que ça n'allait pas, elle le jetait et se mettait à hurler. Impossible pour elle de s'endormir à la Ian (en solo*) sans l'aide précieuse de doudou.

 

On a tenté un subterfuge en lui filant une fringue que j'avais portée, mais ça a eu un succès très mitigé.

 

On a passé des soirées beuheuheuuuuuuu, et je m'en voulais à mort. Ça a dû être dur pour elle, son compagnon de toujours ! Comme si on me servait des épinards sans la crème fraiche. Une honte.

 

Bon, bien sûr les jours suivants, j'ai porté doudou sous mon tee shirt pour qu'il reprenne mon odeur. Là, ça commence à aller mieux.

 

Plus jamais je le laverai.

 

Si jamais elle doit consulter un psy plus tard je me demanderai pas d'où ça vient tiens.

 

 

oups.jpg

 

 

 

* Ce jeu de mots hilarissime n'est pas de moi mais de Barney dans How I Met Your Mother. Je surkiffe cette sitcom je te l'ai déjà dit ?

Partager cet article
Repost0

Ma Vie...euh Bah C'est Déjà Bien

  • : Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • : Comme on dit, je suis primi. Voilà voilà voilà...
  • Contact

Mon Profil Mais Je Suis Mieux De Face

  • Kisbuel
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39.
J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux.
Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39. J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux. Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.

Ma Page sur Hellocoton

Facebookisons

...ou pas.

J'avais créé une page facebook, mais en fait ça me saoule grave. Du coup je l'ai supprimée, on va pas se rajouter des trucs chiants non plus.