Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 08:40

Bon voilà.

 

Ya quand même des réalités idéniables :

 - quand le saucisson est sur la table basse, il fait pas long feu

- la glace à la framboise qui baigne dans le Vouvray, c'est bon

- ya plus de saisons ma pauv' dame

- se vautrer dans son pyjama le soir c'est jouissif

- quand on est enceinte, ça veut dire qu'un jour, on va accoucher.

 

Sur ce dernier point, j'avais il y a quelques années la même vision de l'accouchement que la Française nulli lambda je pense, à savoir :

 

1/ tu perds les eaux

2/ya urgence tu risques d'accoucher dans la seconde file à la mater putain NOW

3/tu dérouilles c'est insoutenable, tu prends la péri

4/tu es en position gyneco, c'est la seule position pour accoucher. Tu as vaguement vu dans un docu Arte une indienne accoucher accroupie, mais rolala les pauvres qui n'ont même pas de table d'accouchement

5/sans un gyneco présent, impossible d'accoucher, lui il SAIT

6/ton bébé sort tout propre, il a déjà 2 mois, limite il te sourit et te paie l'apéro

 

Oui, j'étais conditionnée par les films/téléfilms/séries, et par les divers récits entendus par ci par là.

 

J'en suis revenue de tout ça, j'ai fait un virage à beaucoup de degrés (moi, les maths, m'excuserez...).

 

Comment ? En lisant (beaucoup), en m'informant (très beaucoup), en lisant des milliards de récits d'accouchement (très très beaucoup).

 

Voici mes Bibles :

mensonges

 Les dix plus gros mensonges sur l'accouchement, de Blandine Poitel

 

 pdn

Votre projet de naissance. De Piraud-Rouet Catherine

 

 

 attendre bb

Attendre bébé...autrement. De Piraud-Rouet Catherine et Sempers-Gendre Emmanuelle (Broché)

 

 

 

Dès le début c'était comme une évidence pour moi. Dès que j'ai su que l'accouchement, ça pouvait être autrement que décrit ci-dessus, ben j'ai adhéré total, telle la feuille d'automne humide sous ta chaussure sensuelle.

 

Heureusement, je me suis informée AVANT de tomber enceinte. Je pense que c'est plus difficile enceinte car l'air de rien les mois filent vite, ya les hormones toussa, et une pression plus ou moins forte des soignants et du Monde entier même, pour qu'on soit dans le moule, bien sage, vouala brave fifille c'est bien.

 

Donc avant même le petit trait rose sur le baton magique, je savais que je voulais un accouchement physiologique.

 

Quoi qu'est-ce ?

 

Certains pensent qu'il s'agit "juste" de ne pas prendre la péridurale. Alors que c'est bien au delà. On est d'ac, le nutella c'est pas QUE des noisettes ? Ben pareil, c'est pas QUE "sans péridurale".

 

Il s'agit de respecter les besoins primaires de la femme qui accouche, de lui redonner confiance en sa capacité à accoucher, mais aussi de lui donner les moyens d'accoucher sans l'emmerder trop la solliciter avec des gestes médicaux protocolaires.

 

J'ai beaucoup de mal avec l'expression "le gyneco (ou SF) m'a accouchée". Personne ne m'a accouchée, J'AI accouché, et on m'a accompagnée.

 

En gros l'idée de l'accouchement physio c'est : "s'il y a un problème médical justifié, ok ami médecin tu interviens. Si aucun problème, pas bouger !"

 

Avec Diego nous étions sur la même longueur d'onde, nous refusons la médicalisation protocolaire. Nous pensons au vu de nos recherches (on est sérieux hein) que la médicalisation systématique, souvent impersonnelle, et les gestes qui ont lieu parfois pour d'obscures raisons qui sont tout sauf justifiées médicalement...sont plus dangereuses qu'autre chose. Parfois et en fin de compte souvent, les "soins" ont un effet iatrogène (essai de replacer ça au Srabble avec tante Odette, tu vas la mater la vioc), c'est à dire que le soin provoque directement des complications. Nous en sommes profondemment convaincus.

 

Nous voulions donc, vous l'aurez compris, le moins de médicalisation possible, mais accoucher tout de même en structure.

 

La, ze battle begins, release the kraken, iceberg droit devant. Il faut trouver la mater qui est en adéquation avec ton projet, et passer la grossesse à essuyer des "mais tu la prendras la péri", les "t'es maso, on est en 2011 hein", "non mais l'épisio c'est mieux qu'une déchirure" et autre "ah bah en gros tu veux accoucher dans une grange quoi" .

 

Souvent, la conversation enchaine avec l'accouchement à domicile,"mon dieu elles sont folles elles vont tuer leur bébé faudra pas venir se plaindre après" . Je pensais pareil il y a quelques années. J'ai bien retourné ma veste, et même ça me dirait bien.

 

Mais je m'égare (pour changer).

 

Je considère qu'accoucher c'est comme une promenade dans une contrée inconnue.

 

Accoucher physiologiquement, peu importe le lieu, c'est se promener avec un soignant-accompagnant, qui saura te rattraper si tu vas tomber dans une putain de flaque ou carrément de la falaise, mais qui sinon marchera à tes côtés tout simplement...et en retrait si tu le désires.

 

Accoucher médicalement (alors que tout va bien of course), c'est POUR MOI marcher avec un soignant-guide qui te dit où aller, voire carrément qui te prend la main et te tire pour aller là ou LUI veut aller. Et il te fait traverser l'autoroute enroulée dans du papier bulle. Alors certes, tu peux traverser l'autoroute avec lui et t'en sortir sans la moindre égratignure. Alors certes, si tu te fais envoler, il sera là, et il te soigneras plus ou moins bien.

 

Mais ça n'aurait pas été mieux de ne pas te faire traverser l'autoroute ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Steph 11/02/2012 10:43

Hé hé merci :)
Pour l'instant j'essaie d'arrêter d'y penser (parce que je mets un peu la charrue avant les boeufs là mais zut ça m'obsède ! En plus j'ai trouvé une superbe offre d'emploi que si je l'ai on pourra
commencer à y penser sérieusement je le veux !!)
Mais bon j'y pense quand même, la preuve chui encore sur ton blog :p la douleur me fait un peu peur, j'ai peur de pas savoir la gérer... Mais je veux un accouchement comme ça c'est obligé ! Alors
on se débrouillera hein ^^

Stéphanie 09/02/2012 10:29

Coucou !

Juste pour te dire que j'ai beaucoup aimé ton article, ton style d'écriture, et que je me reconnais tout à fait dans ce que tu dis. Je suis loin d'accoucher et même de tomber enceinte (car pas les
moyens financiers pour le moment), mais comme toi, je m'intéresse déjà à l'accouchement, j'avais les mêmes idées reçues, et quand j'ai entendu parlé de l'accouchement physiologique, j'ai réalisé
que c'est ça que je voulais et maintenant, l'idée d'être enceinte et d'accoucher me fait beaucoup moins peur :)

Merci de faire partager ton expérience et point de vue, cette découverte a carrément changé ma vision des choses, et je regrette que cette méthode soit encore si peu répandue, alors qu'elle est si
naturelle ^^

Blablabulle 11/02/2012 06:57



Coupine ! si t'es des questions, n'hésite point ;)



Mme E. 01/12/2011 13:11

Pfffffiou mais tu parles vachement bien de l'accouchement, toi.

J'ai vécu un accouchement physiologique (alors que je ne voulais juste PAS de péridurale), j'ai appris quelque chose, je suis contente. Bon j'en parle déjà sur mon blog alors je vais pas me
ré-étendre ici... simplement ma mater était pas particulièrement dans ce trip, mais la SF qui était présente le jour de mon accouchement a tout à fait respecté notre projet de naissance. Je pense
que c'est plus une question d'équipe.

J'ai entendu les mêmes conneries que toi (putain les gens, soyez un peu originaux quoi), bouche-toi les oreilles, c'est rien que des cons jaloux. Fais ce qui te semble juste, c'est toi qui
accouche. La position gynéco, c'est juste une abérration (je suis ravie de la position sur le côté, je ferais pareil pour un potentiel autre Crapiot).

J'ai fait un projet de naissance qui correspond à un accouchement physiologique, si ça t'intéresse contacte-moi par mail...

Putain je sais définitivement pas faire court.

Ma Vie...euh Bah C'est Déjà Bien

  • : Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • : Comme on dit, je suis primi. Voilà voilà voilà...
  • Contact

Mon Profil Mais Je Suis Mieux De Face

  • Kisbuel
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39.
J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux.
Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39. J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux. Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.

Ma Page sur Hellocoton

Facebookisons

...ou pas.

J'avais créé une page facebook, mais en fait ça me saoule grave. Du coup je l'ai supprimée, on va pas se rajouter des trucs chiants non plus.