Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 13:16

Me voilà enceinte, et je réalise donc que je vais devoir me montrer. Je t'avoue que ça a été du stress.

 

La peur, toujours, de la remarque balancée en douce (ou pas).

 

Lors de ma première visite chez la SF libérale, elle m'a demandé de me mettre entièrement nue. Puis elle m'a pris la tension qui avoisinait les 24 je pense. Elle a vu que c'était en lien avec mon état de nudité, et attendait donc que je me "calme" pour me la reprendre. Toutefois tout au long de la grossesse elle n'a jamais trop percuté que ça serait mieux de la prendre habillée et pas de juste attendre 2 minutes. Du coup chez elle j'avais toujours une tension relou (pas bon la tension chez une femme enceinte, pas bon).

 

Elle n'a rien dit. je ne sais pas si elle a remarqué quelque chose, mais elle n'a rien dit. Pfiou, soulagement. Thank you. 

 

Ça, c'était fait. Niveau suivi, ça devrait aller me suis-je dit, d'autant plus qu'elle ne va pas me mater les seins à chaque fois. Tu noteras quand même que je préfère montrer ma choune plutôt que ma poitrine, tout va bien. 

 

Après, ma grosse appréhension, c'était l'accouchement. Je ne voulais absolument pas accoucher toute nue. Je m'imaginais avec un tee-shirt, forcément que j'aurais un tee-shirt voyons. Pas juste un soutif, non, un tee-shirt qui ferait office d'armure.

 

Je l'avais même mis dans mon projet de naissance. Tee-shirt, tee-shirt, tee-shirt.

 

Le jour J, j'ai soigneusement enfilé ma chemise de nuit. Et puis je te raconte pas comment au bout d'un moment j'avais autre chose à foutre. J'ai bien dû me mettre à poil pour entrer dans la baignoire. Et ensuite, rien à battre. J'ai accouché à poil. C'est bien, pour moi ça veut aussi dire que je me sentais en sécurité, que j'étais bien accompagnée.

 

C'est là où je fais le lien entre mon allaitement et mon fardeau.

 

Vu que j'avais laissé tomber l'idée d'une opération, mes seins, il fallait bien que je vive avec. J'ai fait le choix (enfin si on peut appeler ça un choix) de les ignorer plus ou moins. Certes, je mettais des décolletés, mais jamais je ne leur ai conféré un réel pouvoir de séduction. Voilà, ils étaient là, j'avais autant de considération pour eux que pour mes lobes d'oreilles. Ce n'est chez moi absolument pas une zone érogène. Je ne ressens physiquement rien. Mais vraiment. Aucune sensibilité. Des fois si on me touche (bon délicatement hein, pas comme un bourrin) et que je ne regarde pas, je ne sens rien. Je ne me rends pas compte qu'on me touche. Fou le pouvoir de l'esprit sur le corps hein. Je les ai rayés de la carte.

 

Alors j'ai voulu allaiter. Bon, après c'est dans ma culture familiale, même sans ça je pense que j'aurais allaité. Mais c'est une raison supplémentaire. Mes seins sont moches, je n'en tire aucun plaisir, ils ne servent à rien. Ah mais si ! Ils nourriront mon bébé. Et enfin, ils serviront à quelque chose, enfin, ils trouveront leur place. Ça, c'était net dans mon esprit.

 

Pour répondre à la question qui m'a été posée, non mon anomalie n'a aucune incidence sur ma santé, c'est vraiment purement esthétique. Bon après je ne ressemble pas non plus à Quasimodo, mais juste c'est moche.

 

Revenons à l'accouchement si tu le veux bien. Ma fille est née, elle est sur moi en peau à peau. J'avais lu tout plein sur la tétée d'accueil, comme quoi il fallait laisser le bébé gérer son reflexe de fouissement. Ça tombait bien, j'étais gauche, elle était un peu gluante, je ne savais pas bien de toutes façons comment la manipuler. Débutante inside. Je me suis dit qu'en la laissant faire, elle saurait.

 

J'étais pas super bien installée, j'étais trop allongée. J'ai redressé le haut du lit, mais j'étais toujours trop basse. J'ai pas su trouver le bon positionnement. Je laissais ma Ventouse faire sauf que, gène of mummy oblige...ben j'ai pas le souvenir qu'elle ait tenté de faire quoi que ce soit (après j'ai peut-être pas su décoder). Elle était peinarde, zen. Elle a chopé son pouce, et elle s'est endormie là où elle était. Après, le moment d'éveil post naissance, certainement là où j'aurais dû lui présenter délicatement le sein, était passé. Téter ne l'intéressait plus vraiment, il parait que c'est normal (sauf que là, on te fait chier pour qu'elle prenne absolument gniiii).

 

TT.jpg

 Je peux te dire que le deuxième je vais le séquestrer, il va me la faire la tétée d'accueil c'est moi qui te le dit. 

 

Au bout de 3 heures de peau à peau en salle de naissance, une SF vient me voir. Je ne la connais pas il y a eu changement de garde. Elle me demande s'il y a eu la tétée d'acceuil. Je lui dis que non, elle n'y est pas allée, j'ai pas trop su si je devais l'aider ou pas, et comment. Et là, comme une évidence elle me fait "non mais Madame, vous avez vu vos seins ? Vous croyez VRAIMENT qu'elle aurait pu téter sans qu'on l'aide la pauvre ?"

 

Elle ne l'a absolument pas dit sur un ton méchant, mais vraiment sur un ton d'évidence absolue avec une pointe d'humour style houlala avec la fatigue de l'accouchement elle a perdu des neurones la dame. N'empêche que ça pique, j'ai eu un vieux moment de doute, ça m'a blessée et en plus je m'en suis voulue d'avoir raté la tétée d'acceuil.

 

Et merde. 

 

Après, il y a eu les galères pour la mise en route de l'allaitement. Et il y a eu cette soignante, je crois que je t'en avais déjà parlé. Je ne sais plus quelle était sa fonction. Je suis quasi sûre qu'elle n'était pas SF, peut-être aide soignante..je ne sais pas. Odieuse la meuf (je t'ai racontée la fois où elle m'a menacé de m'enlever la Ventouse car soit disant je la mettais en danger ???).

 

Un soir Diego part demander de l'aide pour la mise au sein. La Ventouse avait déjà tété, c'était donc possible, mais il me fallait encore de l'aide pour l'amorce. Cette grognasse est venue sans même essayer de cacher que ça la faisait chier. Je m'installe pour la tétée. Alors que je suis encore en train de trouver la bonne assise, elle me dit sèchement "non mais c'est à vous de présenter le sein hein, c'est quand même pas à votre bébé de faire tous les efforts et d'y aller tout seul." Euh, c'est à dire que j'ai pas commencé là, je suis EN TRAIN DE M'INSTALLER ESPECE DE GROSSE CONNE. Bon ça je l'ai pensé très fort je ne l'ai pas dit tout haut. Je me sentais dépendante d'elle pour la mise au sein.

 

Pof pof c'est parti, on galère, étant une grosse brêle elle n'y arrive pas plus que moi. Elle soupire. Et comme il lui fallait bien justifier son incompétence, elle me balance "non mais avec les seins que vous avez ça va être très difficile pour vous hein. Vous n'avez pas des seins faits pour allaiter Madame. Il va falloir au moins mettre des bouts de sein, sans ça..."

 

Et alors là dans ma tête le mot "connasse" est apparu en lettres de feu. Non mais quelle ineptie ! Des seins pas faits pour allaiter ?? Mais elle sort d'où cette abrutie ? Finalement à la demi seconde où la Ventouse a chopé le sein, elle a quitté la chambre vite fait sans un mot histoire de nous faire comprendre jusqu'au bout que je l'emmerdais.

 

Et en fait sa remarque...ben ça m'a blasée mais ça m'a pas touchée...ma Ventouse tétait, elle elle s'en fout grave que j'ai les nichons chelou, ils la nourrissent et ça, elle kiffe.

 

C'était ça le plus important. Mes seins trouvaient leur place, leur utilité. Leur présence avait un sens.

 

Donc voilà, avec cet allaitement, j'ai en grande partie fait la paix avec ma poitrine. Et en même temps fait le deuil de jolis seins à la Virginie Ledoyen. Et je sais qu'après le sevrage, je ne reviendrai pas en arrière, c'est acquis. 

 

D'ailleurs tu sais quoi ? Ben ils commencent doucement à devenir une zone érogène si tu vois ce que je veux dire gnek gnek gnek (rire gras).

 

C'est pas une putain de happy end ça ?

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

elo 03/03/2014 22:43

J'adore!!! Un vrai plaisir de t lire;-)

Pascaline 25/08/2012 00:12

Bravo !
Bon sinon je te rassure pour le deuz le manipulage post-accouchement bébé en grenouille tout gluant qu'il faut pas qu'il prenne froid et qui rampe n'importe comment et toi toute... juste accouchée
bref ben c'est pas mieux que le preums, juste c'est du déjà vu alors tu t'inquiètes moins :)

Kisbuel 26/08/2012 22:33



ouf (j'ai hâte)



Kaellie 19/08/2012 21:06

Faut pas que je m'énerve, il fait bien trop chaud mais putain, y'a des claques qui se perdent...

Sinon yes, c'est un sacré happy end !!

Kisbuel 20/08/2012 11:26



T'énerves pas, ne t'énerves pas gniii



Mère Blabla 19/08/2012 19:58

Ah si c'est grave une bonne nouvelle ça!!! (et je parle en femme pour qui c'est une zone érogène pur jus!)

Kisbuel 20/08/2012 11:25



gnek gnek gnek



Anne-Sophie 18/08/2012 10:16

Purée j'y crois pas ! Les SF pourries !

Pour mon accouchement j'étais aussi super gênée, moi, ma peur s'était de me "lâcher" pendant la poussée, si tu vois ce que je veux dire... Et bien je me suis excusée auprès des SF avant même qu'on
commence "au cas ou" ! Elles ont rigolé.

Mais je pense qu'il faut le dire quand on est pas bien.
Il faut oser dire ce que l'on ressent sinon cela reste dans un coin de notre coeur. Dire simplement "voilà ce qui est, s'il vous plait, je suis sensible a ce sujet" cela permet de rendre les
relations beaucoup plus humaine et douce.

Mais en tout cas c'est super chouette que cela t'ai aidé à t'aimer telle que tu es :-)
Tu sais, j'ai pas voulu allaité parce que j'ai une trop grosse poitrine et que je voulais pas montrer mes seins à tout le monde non plus. Mais pas que pour ça, cela ne me disait pas et au contraire
de toi, ma poitrine est une zone super méga érogène, du coup, je ne m'imaginais pas donner la tété à la fille !

Kisbuel 19/08/2012 19:42



Oh tu sais, quand on allaite on fait bien la différence dans notre esprit entre l'organe sexuel et nourricier ;)


C'est un peu comme quand on va chez le gyneco : il te trifouille la choune, pour autant tu ne prends pas ton pied et tu n'y songes même pas (hein?)^^



Ma Vie...euh Bah C'est Déjà Bien

  • : Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • : Comme on dit, je suis primi. Voilà voilà voilà...
  • Contact

Mon Profil Mais Je Suis Mieux De Face

  • Kisbuel
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39.
J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux.
Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39. J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux. Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.

Ma Page sur Hellocoton

Facebookisons

...ou pas.

J'avais créé une page facebook, mais en fait ça me saoule grave. Du coup je l'ai supprimée, on va pas se rajouter des trucs chiants non plus.