Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 11:22

Je sens déjà que ça te fait rêver. Ne me remercie pas je suis là pour rendre ta vie plus belle.

 

Vois-tu à part dix jours au tout début de ma grossesse, je n'ai pas été arrêtée (par mon médecin j'entends. Par la Police par contre oui, mais c'était juste un contrôle des papiers. J'ai un peu flippé quand même.).

 

A partir du 5e mois, c'est grossesse-croisière, franchement globalement j'ai pas à me plaindre. Mais j'avoue je suis un peu fatiguée, ça tire en bas...et j'ai 1h30 de voiture aller-retour pour aller taffer, mon job est souvent stressant, je fais des déplacements...

 

Bref mon congé mater est fin mai, toutefois j'ai l'intention d'aller geindre chez mon médecin début mai pour qu'il m'arrête. Comme ça je pourrais glander comme j'ai jamais glandé de ma vie préparer sereinement tout en me reposant l'arrivée de notre enfant.

 

Fin avril, j'ai rendez-vous avec ma SF. Elle me prend ma tension (à poil pour changer) qui explose tous les records. Ah et puis je suis un peu enflée aux pieds, mains, visage. Ah et ça me gratte terriblement aux cuisses. Ah et puis au toucher elle voit que le col fait pas le fier.

 

"BON LA ON VA ARRETER LES CONNERIES, FAUT PLUS ALLER TRAVAILLER FAUT VOUS REPOSER"

 

Putain ben ma vieille, tope là ! Bon après je vais pas jouer au con hein, je vais faire plein d'analyses pour voir si tout va bien.

 

Elle me fait un mot et me renvoie vers mon médecin traitant et ses trois heures d'attente pour qu'il m'arrête. Elle me dit qu'en tant que SF elle n'a pas la possibilité de me prescrire un arrêt.

 

D'ailleurs ça m'a fichu un vieux doute, MissBelly si tu passes par là tu peux confirmer ? Car moi je croyais qu'une SF pouvait arrêter au max 15 jours...

 

Bien évidemment, chez le médecin, j'ai une tension de jeune fille. Mais il ne pose aucun problème, il m'arrête jusqu'au bout.

 

Je ressens une paix intérieure, c'est juste indescriptible. Comme l'impression que tu pars en vacances pour le reste de ta vie (oui l'espace de quelques minutes j'ai juste oublié que bientôt je n'aurai plus de nuit complète. Tu peux me traiter de gourdasse.)

 

J'ai un bilan sanguin à faire, et une albuminurie sur 24h. Quoi qu'est-ce ? Moi je croyais que j'allais devoir faire pipi deux matins de suite.

 

Houhouhou quelle méprise jeune débutante.

 

On me tend un bocal qui me parait juste énorme, et on me dit que je dois faire pipi dedans pendant 24h et leur rapporter ma production.

 

Ok, je te fais ça.

 

Alors je vais t'ouvrir grand les portes de mon intimité. Je ne sais pas faire pipi autrement que normalement, sur nos bonnes vieilles toilettes. Les toilettes turques, c'est ma hantise. Faire pipi dans la forêt ? Faut que j'enlève TOUT le bas. Sinon je sais pas faire.

 

Me voilà en tête à tête avec mon bocal. Viens chéri, je vais te combler (huhu).

 

Je rappelle pour toi qui n'a rien suivi : je suis enceinte, de 7 mois là. Ce qui implique un ventre quelque peu bombé. Ce qui malheureusement n'implique pas que je fusse une bombasse (houla, je m'emballe sur la conjugaison là). Mais c'est un autre sujet.

 

Donc, comment faire ? Je me suis semi assise au dessus de la cuvette, et j'ai fais comme j'ai pu en tenant le bidon sous moi (je vais pas te faire un dessin non plus).

 

Ce jour là, sache que je me suis uriné sur les doigts.

 

Je devais retourner à mon taf chercher mes affaires. Donc je devais emmener mon nouveau meilleur ami. Tu ne le répéteras pas au labo, mais je l'ai laissé chez moi. Vois-tu, je commence à connaître mon karma. Il n'y avait que deux issues possibles si j'emportais le bocal avec moi : soit il se serait répandu dans ma voiture soit, plus fort, dans les toilettes du bureau. Non non, cherche pas, me gonfle pas avec des "t'avais qu'à verifier qu'il est bien fermé", ÇA SERAIT ARRIVE, C'EST TOUT.

 

De retour chez moi, j'ai dû reprendre mon rituel urinatoire. Au fur et à mesure, je me suis améliorée. J'ai calculé l'angle, la pression atmosphérique, la puissance du jet, et j'ai fini par bien viser.

 

Sauf que plus tu remplis...ben plus tu remplis, et ça commence à peser son poids.

 

Tu peux visualiser (mais avec ton propre corps STP), tu es enceinte; c'est la nuit profonde, tu as la paupière qui colle, et tu dois porter à bout de doigts un bidon de plus d'1 kg et faire pipi dedans. Ça se passe de commentaires.

 

Pour finir, étant donné que j'allais pas planquer le bocal à la cave à chaque fois, le transparent contenant siegait fièrement dans nos toilettes communes. So glamourous.

 

Diego a tenté une remarque, comme quoi c'était beurk et qu'il allait me quitter. Je lui ai juste rappelé cet hiver 2006. Il avait chopé une mycose du cul, et la seule position où il était pas trop mal c'était à 4 pattes (cul nu bien sûr) devant le radiateur (l'air chaud lui faisait du bien). Ça faisait un peu plus d'un an qu'on était ensemble, et je suis restée putain, je suis restée.

 

Il a admis la pertinence de ma remarque, et m'a massé généreusement les pieds. Non mais.

 

Au fait, l'intégralité de mes résultats étaient normaux. Fallait juste que je me vautre repose. Faut pas me le dire deux fois.

 

Sur ce, Joyeux Noël Ginette.

 

*ce récit n'est pas en temps réel, j'ai accouché en juillet 2011"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

patatchou 20/01/2017 18:35

merci pour ce témoignage qui m'a bien fait rire, enceinte de 8 mois j'ai dû aussi me plier à cet examen et je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir galérer.

OlympusMom 30/03/2012 12:48

j'ai un souvenir émouvant ( émouvant ne veut pas forcement dire merveilleux, mais qui procure une émotion, hein, le "ah-bordel-de-merde" etant une émotion) du remplissage de ces saloperies.... pour
le 9eme mois je me suis payée la honte en demandant qu'on me donne un truc plus gros parce non ca va pas etre possible.... en plus vu que c'est "celles du matin" si tu te loupe voila c'est fini,
honte sur toi tu peux rien faire a part tirer la chasse et te lamenter sur ta dexterité de merde....

21 jump street 21/01/2012 12:40

Hi,
c'est effectivement un examen so glamourous!!
Déjà je me pisse dessus pour une analyse d'urine toute simple...
Tu as tout mon respect je m'incline devant toi.
Par contre si Diego tombe un jour sur ton blog il va peut-être te quitter...
Le pauvre une mycose du cul exposée devant des millers d'internautes!

MissBelly 16/01/2012 15:26

Ah oui, au fait, j'adore la description du pot de pipi :)
Je me dis qu'au moins il a le mérite d'avoir une graaaaaande ouverture, pas comme les mini pots qu'on donne pour pouvoir faire des bandelettes urinaires avant chaque consultation ^^

Blablabulle 16/01/2012 16:18



Il devrait quand même y avoir un entonnoir, car je suis une handicapée du pipi, même grande ouverture, je rate...Même dans la forêt, je trouve le moyen de rater le sol quand même.



MissBelly 16/01/2012 15:24

Je te cite carrément le texte du conseil de l'ordre :

Conformément aux articles L.321-1, D.331-1 et D.331-2 du code de la sécurité sociale, la sage-femme est habilitée prescrire des arrêts de travail à une femme enceinte lorsqu'elle constate son
incapacité physique de continuer ou de reprendre le travail et (à partir de là c'est écrit en gras) à condition qu'il ne s'agisse pas d'une grossesse pathologique.

Cet arrêt de travail ne peut excéder 15 jours et ne peut faire l'objet d'aucun renouvellement ou de prolongation au-delà de ce délai.


Conformément à l'article L.321-1 du code de la sécurité sociale, la prescription de cet arrêt de travail emporte l'indemnisation de la patiente au titre de l'assurance maladie et non de l'assurance
maternité.


Enfin, l'article L.1225-21 du code de travail énonce que « lorsqu'un état pathologique est attesté par un certificat médical comme résultant de la grossesse ou de l'accouchement, le congé de
maternité est augmenté de la durée de cet état pathologique dans la limite de deux semaines avant la date présumée de l'accouchement ».


Ainsi, nous tenons à vous signaler que seul un médecin peut prescrire le « congé maternité pathologique ».

Donc, en clair, on peut donner 15 jours de "repos" non renouvelables et ça s'inclue pas dans le congé mater donc c'est pas indemnisé pareil.

Blablabulle 16/01/2012 16:16



Biiiiih, alors elle m'a dit n'imp' en effet, car elle m'a certifié qu'elle n'avait absolument pas la possibilité d'arrêter une femme enceinte, jamais. Et d'ailleurs c'était pas juste, qu'on
reconnaissait pas sa profession etc etc...troooop space la meuf



Ma Vie...euh Bah C'est Déjà Bien

  • : Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • : Comme on dit, je suis primi. Voilà voilà voilà...
  • Contact

Mon Profil Mais Je Suis Mieux De Face

  • Kisbuel
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39.
J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux.
Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39. J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux. Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.

Ma Page sur Hellocoton

Facebookisons

...ou pas.

J'avais créé une page facebook, mais en fait ça me saoule grave. Du coup je l'ai supprimée, on va pas se rajouter des trucs chiants non plus.