Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 10:00

Déjà, je te demande pardon à toi qui est pressée. Mon billet va être ultra long.

 

Je parlais l'autre fois de mon projet de naissance.

 

Quand j'étais toute de liquide amniotique vêtue, je cherchais des infos sur le net.

 

Je suis tombée sur un site qui met en ligne une discussion de gynecologues (mes gros potes) ayant eu lieu sur un forum.

 

Nous sommes en 2000.

 

Un gyneco est confronté à l'inconnu : un projet de naissance présenté par des parents. Parents dont les noms sont dévoilés par le gyneco sans leur accord soit dit en passant.

 

Des parents ont OSE s'exprimer, émettre des souhaits, remettre en cause.

 

Ils ont demandé à être au coeur de la naissance de leur enfant.

 

Que n'avaient-ils point fait là, les niais.

 

Le gyneco qui demande de l'aide à ses confrères ne sait pas quoi faire de ce projet de naissance, bien qu'il existe une salle dite "nature" au sein de sa clinique."Mon premier sentiment est d'en rire, mais je me rends compte qu'en participant au service public, je ne peux refuser qu'elle débarque dans un mois, pour refuser tout encadrement médical fut-il minimum, et nous mettre dans de beaux draps en cas de pépin.
Il est évident que beaucoup de choses sont inacceptables . Merci d'avance"

 

Ces parents exposent un projet de naissance. Ils expliquent vouloir un accouchement naturel, mais que bien sûr en cas de nécessité médicale, ils s'en remettront aux médecins. Toutefois ils demandent que les actes leur soient expliqués intégralement.

 

Voici leurs demandes :

 

 

- que le père assiste à l'accouchement du début à la fin (même si césarienne)

- si la mère pour des raisons médicales ne peut accueillir son enfant, que ce soit le père qui le fasse en premier

- que le frère du bébé puisse entrer dans la salle d'accouchement au moment qui leur semblera "opportun"

- que la mère bénéficie de la salle "nature"

- que son intimité soit respectée (pas d'allées et venues incessantes)

- le moins de bruit possible et peu de lumière lors de la sortie de bébé

- qu'il n'y ait pas d'étudiants/de stagiaires, sauf s'ils ont pu faire connaissance avant et que le contact passe

- une mobilité pendant le Travail

- un monitoring ambulatoire

- pas de péridurale

- oui à l'homéopathie ou l'acupuncture

- pas de ralentissement ou d'accèleration artificiels du Travail

- le moins de touchers vaginaux possibles

- pas de rasage

- pas d'épisiotomie

- que la mère prenne elle-même le bébé lorsqu'il sort

- que le cordon ne soit pas coupé avant qu'il ait cessé de battre

- peau à peau long et dans l'intimité

- que la mère soit installée confortablement pendant le peau à peau

- que "l'examen", la pesée attendent

- que les parents réalisent les soins

- qu'aucune "substance" ne soit administré au bébé autre que le lait maternel

- que le placenta sorte de lui-même, peu importe la durée

- une sortie précoce quelques heures après l'accouchement

- qu'une SF libérale passe ensuite au domicile

 

Après, les parents évoquent des situatons précises (césarienne, allaitement difficile etc)

 

Bon, on est bien d'accord, objectivement tout n'est pas possible à mettre en place, d'un point de vue logistique, et parfois sécuritaire.

 

Toutefois, rien n'empêche d'en parler, ça a le mérite de voir ce qu'ils attendent, puis d'échanger avec l'équipe, de voir ce qui est possible, quelle est la réalité... Bref d'exister en tant qu'acteurs principaux de l'accouchement.

 

Ils ont pour moi une légitimité parfaite à demander tout ça, même si tout n'est pas possible. Et il appartient aux soignants d'expliquer que telle ou telle demande n'est pas accessible, mais aussi de s'assurer que ce n'est effectivement pas possible !

 

Et "Ce n'est pas dans nos habitudes" n'est pas un argument recevable !

 

Maintenant, on s'accroche à son slip, voici les réactions de mes potes les gyneco (Pas tous ! Heureusement c'est pas à 100 % des enfoirés)

 

Attention, lire ce qui vient donne des envies homicidaires (si si). Au cas où vous auriez un bien précieux dans les main (vase Dynastie Ming-Chü ; statue de sel ; pâtisserie ; enfant), je vous conseillerais de le poser délicatement avant de poursuivre votre lecture.

 

Morceaux choisis :

 

"J'ai eu plusieurs demandes de ce type. Ma réponse: accouchez seule, si c'est votre souhait. Prenez vos responsabilités et confiez-vous, et votre enfant, à la bonne mère nature, comme vous le souhaitez. Bonne chance..."



"Accepter de signer une telle proposition de contrat me parait impossible et ceci ressemble aux contrats que proposent les témoins de Jehovah avant un accouchement ou une intervention"



"Même réponse pour ces couples au profil très particulier, souvent adeptes de sectes style témoin de jéhovah.
Ils seront les premiers à aller chez le juge, alors, si je suis obligé de m'occuper d'eux (hôpital PSPH), je serai le premier à faxer au procureur, et à faire ce que je dois faire.
S'ils ne sont pas contents, je leur conseille l'accouchement à domicile en Hollande et je peux espérer qu'ils ne reviendront pas.
Le collègue qui s'est occupé de ce couple pour la 1ère grossesse a manifestement fait en sorte de ne plus le revoir, et il a bien fait.
Nous pouvons porter sur nos épaules toute la misère du monde, mais pas toute la connerie du monde, ce serait trop lourd."



"Quand les témoins de Jéhovah m'ont demandé de signer un contrat, je leur ai répondu que c'était déjà fait, par un serment public, avec un certain cérémonial, le jour de soutenance de ma thèse. S'ils avaient mieux à proposer, je regarderais avec intérêt leur papier avant de leur répondre. Je n'ai jamais revu, ni contrat, ni personne. Je ne m'en suis pas plus mal porté, moralement et judiciairement ."



"je suppose que personne ne signera ce torchon. On est à l'aise puisque hors urgence"



"Nous devons donc faire signer à la patiente un papier ou elle reconnaît avoir conscience des risques qu'elle prend délibérément pour son enfant, et ce malgré une information médicale la plus objective possible et conforme aux données actuelles de la science .

Avec ce document :

1) informer la société civile ( administratif de garde , magistrat , PMI, assistante sociale , enfance maltraitée etc. ...) des risques encourus ? Les enfants de végétariens , les enfants de témoins de Jéhovah devant être transfusés , sont parfois mis sous sauvegarde de la justice et soustrait à l'autorité parentale.

2) informer la patiente que ne pouvant faire bénéficier, in utéro, cet enfant de cette sauvegarde, nous ferrons le maximum pour limiter les conséquences de ses choix. Elle assume toutes ses responsabilités et se débrouillera avec la société civile."

 

P1040797.JPG

 La parturiente qui dépose un projet de naissance a été demasquée. Voici sa véritable apparence.



"Pour ma part, je refuserai ce contrat en ces termes. Peut être alors négocier un contrat oral avec des aménagements de part et d'autre (dans ce cas, c'est de la diplomatie, ou de la psychiatrie), mais plus de l'obstétrique."

 

"Ces gens là sont inconscients ou bêtes... Pauvre gamin à venir, finalement."


"A la fin je ne sais pas si on ressent de la peur (des conséquences possibles) ou de la colère.
En ce qui me concerne, ce serait NIET : je refuse le contrat ! Accoucher, ce n'est pas un trip métaphysico-baba cool."

 

"Le NIET est général je crois, ce qui m'attriste, comme T.D., ce n'est pas tant d'avoir à gérer ce genre de couple, mais de penser à ce pauvre gamin (ou gamine) qui va être affublé de parents aussi affligeants."



"A ta place, je demanderais à un psy (à titre d'information car j'imagine que la patiente refuserait la consultation) ... si cela lui fait plutôt penser à une baba cool inconsciente ou à une psychopathe qui risque de se décompenser en post-partum."



"Sans enflure du moi aucune, je n'accepte pas de recevoir d'une patiente un cours d'Obstétrique!
Cette patiente et son accompagnant, (parfois le père, parfois le Jules, parfois le fils!), outre le fait qu'ils frisent l'analphabétisme, utilisent des mots qu'ils ne comprennent pas ( qui leurs sont manifestement dictés et qu’ils ne savent même pas écrire); Il est évident que cette patiente était incapable de rédiger un tel texte, et que celui ci lui a été "soufflé", la preuve en est qu'elle n'a pas su l'écrire.
C'est pour cette raison que je suis persuadé que ce texte a été rédigé par un gourou, grand manipulateur devant " l'éternel".
Nous n'avons pas à passer sous les fourches caudines de ces énergumènes."

 

"Sujet ou objet: c'est passionnant d'en débattre dans les salons, mais la PATIENTE (enceinte ou pas) est forcément sujet bon sang de bois! Elle attend et elle souffre, nous ne sommes ni des brutes ni des tyrans mais à un certain moment: elle se tait et écoute ou change de médecin. Dès lors qu'elle a écouté, nous avons rempli la première partie de notre mission: expliquer, informer. La deuxième partie nous revient en totalité: traiter."

 

   

Voilà, j'arrête là.

 

Je précise quand même que bon nombres de ces réactions viennent du même gyneco. Disons que c'est lui le plus violent dans ses propos.

 

Heureusement à un moment, la discussion virevolte, le ton s'adoucit grâce aux interventions de SF ou gyneco qui pensent, eux, que les demandes, certes maladroites pour certaines, ne sont pas si farfelues.

 

Pour la petite histoire, j'ai montré ce site à une copine, enceinte en même temps que moi. Elle était de l'avis des gynecos, elle trouvait les parents carrément inconscients, condamnant le bébé et la maman à d'horribles souffrances, voire la mort.

 

Mon Dieu je suis jouasse de ne pas avoir accouché il y a dix ans. Mon Dieu je suis jouasse de ne pas être la patiente de certains de ces gynecos.

 

En conclusion (quand même hein ? Je sens que ta vessie est pleine), le couple a reçu une lettre super longue tournant autour du pot mais qui en gros disait "vous avez des souhaits dangereux, accouchez ailleurs. Siouplait quoi"

 

La femme a accouché dans un gîte en Bretagne avec une SF libérale. Tout s'est bien passé. "Pour nous, c'est un grand soulagement ", dit son gyneco.

 

Une réaction : " Un bœuf et un âne ont servi de couveuse sur une auge remplie de paille.
Le gamin, qui a eu une hypoxie non diagnostiquée pendant le travail, va développer une psychose qui va l'amener à se prendre pour le fils de Dieu à la trentaine bien sonnée. Elle s'appelle Marie ta patiente ?"

 

 Si tu veux voir ce formidable lynchage entre potes échange, c'est

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emilie 25/03/2012 01:17

Le plus drôle, c'est quand même celui-ci :
""Sans enflure du moi aucune, je n'accepte pas de recevoir d'une patiente un cours d'Obstétrique!
Cette patiente et son accompagnant, (parfois le père, parfois le Jules, parfois le fils!), outre le fait qu'ils frisent l'analphabétisme, utilisent des mots qu'ils ne comprennent pas ( qui leurs
sont manifestement dictés et qu’ils ne savent même pas écrire); Il est évident que cette patiente était incapable de rédiger un tel texte, et que celui ci lui a été "soufflé", la preuve en est
qu'elle n'a pas su l'écrire.
C'est pour cette raison que je suis persuadé que ce texte a été rédigé par un gourou, grand manipulateur devant " l'éternel".
Nous n'avons pas à passer sous les fourches caudines de ces énergumènes." "

Et pourquoi on est taxé de Témoins de Jéhovah quand on sort du moule ?! Ou d'idiot inculte ? (perso, j'ai un master d'enseignement : ça suffit pour rédiger un pdn ? lol)

Et puis, honnêtement, je ne vois pas ce qui choque dans leur projet de naissance !
Je n'en avais pas fait car j'accouchais dans une clinique connue pour son côté "respect du naturel", mais j'aurais mieux fait : je suis arrivée dilatée à 9cm en ne sachant dire que "PAS DE
PERIDURALE", mais on m'en a quand même proposé (insisté) une ! Et pour la position, pendant la prépa, on nous avait montré un siège pour accoucher assise, mais la sf m'a obligée à m'allonger !
J'étais quand même heureuse car pas de péri, mais avec le recul j'ai quand même ce regret d'avoir dû accoucher dans la pire des positions (pour moi). Et puis, si ça s'est bien passé, c'est pas
grâce à la sf : j'avais fait tout le travail chez moi pratiquement ^^

Blablabulle 26/03/2012 14:11



Je crois qu'à part chez soi...la mater parfaite n'existe pas ! J'ai moi aussi été déçue sur cetains points (pas pour l'accouchement mais après) alors que c'était une mater "nature"...c'est dur
tout ça à qui se fier finalement ??



Steph 10/02/2012 17:04

J'hallucine !
J'irai pas voir le lien de l'intégral, c'est vraiment trop démoralisant de voir à quel point des professionnels qui ont fait de longues études sont aussi bornés et autant dans l'erreur...
Remarque, ça ne m'étonne pas trop, en tant que végétalienne, tatouée, et adepte de l'accouchement physio, je pense passer pour une cinglée folle furieuse pour beaucoup de personnes !

Blablabulle 11/02/2012 07:04



QUand tu sors tu chemin tracé, tu es le Diable ! c'est que tu fais forcément les mauvais choix bien sûr...tu penses bien que sinon la Monde entier aurait basculé de ton côté, si ça avait été
VRAIMENT la meilleure façon de faire !



missbelly 22/12/2011 10:23

Ouh purée, ça me choque un peu que des Sf t'aient dit ça car la physiologie c'est quand même notre boulot...
Dans l'absolu, c'est plus facile avec des femmes volontaires... Et bien préparées!
Franchement je préfère la physio, quand je n'ai qu'à surveiller et accompagner là je fais vraiment mon boulot!

Blablabulle 22/12/2011 11:43



Je t'aime je veux accoucher avec touaaaaaaaaaaaaaaa



Mme E. 19/12/2011 19:56

Gloups :s
Quand ma mère m'a parlé de ses accouchements, ça fait vraiment pas envie.
Episo pour les deux, décollement des membranes pour ma soeur aînée et travail looooooooooooooong (perte des eaux et 1ères contractions beaucoup plus tard), une après-midi allongée sur la table de
travail alors que ça n'avait pas vraiment commencé, et personne qui la soulage !
Pour moi elle s'est fait enguirlander car elle arrivait soit disant "trop tard" (dilatée à 7 cm) !

Au fait je voulais te demander : pourquoi tu ne voulais pas qu'on rompe artificiellement la poche des eaux ?
Parce que moi si elle l'avait pas rompue, mon Crapiot serait né dedans, et apparement c'est aaaachement plus long...

Blablabulle 20/12/2011 10:34



Franchement comment j'envie pas les conditions d'accouchement de nos mères !


Je voulais pas car la poche des eaux fait un petit coussinet, une fois rompue le Travail s'accèlère, et les contrax sont en effet plus hardos...je ne voulais pas qu'on accelère le Travail ou
qu'on le ralentisse artificiellement (si tout allait bien d'un point de vue médical)



missbelly 19/12/2011 17:17

Qu'il n'y ait pas de méprise, je ne suis pas enervée du tout. J'ai oublié les smileys et du coup en me relisant ma réponse fait un peu "sèche" mais en fait pas du tout :-)

Blablabulle 20/12/2011 10:32



Rolala, je t'avais répondu hier mais ma réponse n'apparait pas ! Pourkewuaaa ??!!! Bon faut que je retrouve dans ma tête ce que je disais moi !


Et t(inquiète, je t'ai pas trouvée sèche ! ;)



Ma Vie...euh Bah C'est Déjà Bien

  • : Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • : Comme on dit, je suis primi. Voilà voilà voilà...
  • Contact

Mon Profil Mais Je Suis Mieux De Face

  • Kisbuel
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39.
J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux.
Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39. J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux. Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.

Ma Page sur Hellocoton

Facebookisons

...ou pas.

J'avais créé une page facebook, mais en fait ça me saoule grave. Du coup je l'ai supprimée, on va pas se rajouter des trucs chiants non plus.