Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 09:28

Je peux te dire que mon ancienne moi, celle du collège, elle me jetterait un regard de dédain mais alors profond.

 

Avec toutes les fois où j'ai rédigé des fiches de lectures à reculons (alors que je suis plutôt littéraire), voilà que j'en fais une DE MA PROPRE INITIATIVE.

 

Tu vas voir que bientôt je vais te faire une équation à 2 inconnues partie comme je suis.

 

Voici donc mon dernier livre lu : Lait de vache : blancheur trompeuse, de Anne Laroche de Rosa, Editions Jouvence, 4.90 €.

 

lait.jpg

 

J'avais envie de te faire partager mon ressenti. Je vais te dire pourquoi je l'ai lu, te résumer le truc, puis te dire ce que j'ai aimé, et ce que j'ai moins aimé. (Heeeey, mais en fait ça vient tout seul de faire une intro avec annonce d'un plan)

 

Pourquoi ai-je lu ce livre ?

 

Tout est parti d'un bouquin sur l'allaitement. Y était présentées la composition du lait maternel, et celle du lait artificiel. L'auteur nous disait qu'on partait du lait de vache classique, qu'on enlevait ci, qu'on rajoutait ça (je te passe les détails, de toutes façons je m'en rappelle pas, faut pas déconner), pour ressembler au plus au lait de la mama que es bueno.

 

Ainsi, on voyait que le lait de vache classique, celui qu'on connait au supermarché, ne doit pas être donné à un bébé, il ne le digèrerait que difficilement, et il ne lui est tout simplement pas adapté.

 

Là, j'ai un tiroir mémoriel grinçant qui s'est ouvert. Je me suis souvenue d'un article d'une feuille de chou lu bien avant de tomber enceinte, dénonçant le lobbying des industries laitières alors même que le lait (surtout de vache) ne serait pas adapté à l'Homme.

 

Ça m'avait interpelée sur le coup, genre 1/2 seconde, et puis j'étais passé à autre chose (sans doute à de la charcuterie).

 

Là pour le coup, ma curiosité a été piquée, et j'ai voulu en savoir plus. J'ai donc pris le livre le moins cher parlant du lait de vache.

 

 Résumé

 

Point par point, l'auteur énonce ce qui pose problème. Je vais reprendre ces points pour te les résumer, en les vulgarisant sinon c'est relou:

 

-   Un code génétique inadapté

 

Anne nous apprend que les hormones contenues dans le lait de vache transmettent des infos pour l'hypophyse du veau, notamment sur la croissance. Ces infos sont parfaitement adaptés à un veau, mais à l'Homme, qui plus est bébé ? Selon l'auteur, ça fout bien le bazar là-haut.

 

- Du calcium inaccessible

 

Alors là je te dis pas, c'est coton à te retranscrire. En fait, les protéines spécifiques contenues dans le lait et ayant pour fonction de transmettre l’information nécessaire à l'élaboration de l’osséine (qui retient les minéraux) ne seront pas adaptées à notre espèce, mais au veau, donc sur l'Homme ça ferait que dalle.
La personne qui consomme du lait de vache aura très peu d’osséine et par ce fait, retiendra mal les minéraux, entraînant une déminéralisation progressive, donc une fragilité osseuse.

Par ailleurs, ces minéraux non retenus formeraient des kystes, calculs...

 

- Des graisses saturées

 

Le lait de vache contient essentiellement des acides gras saturés à grosses molécules lipidiques que notre foie galère à digérer. Le système biliaire se fatigue par une suractivité pour tenter de dissoudre un produit incompatible avec le système digestif. Par ailleurs, le lait de vache a la propriété de fixer les toxines déjà présentes dans le corps. Ainsi, lors d’une maladie aiguë ou chronique (grippe, angine infection), il est selon Anne indispensable de supprimer tous les produits laitiers afin d'accelérer la guérison.


- Pauvreté en lactose

 

Le lait maternel, biologiquement adapté à l’homme, en contient plus de 50 % que le lait de vache. 
Le lactose permet l’assimilation des minéraux, la constitution de la flore intestinale, et participe dans la protection contre les germes pathogènes.
Aucun lait d’origine animale ne protège l'homme contre les germes pathogènes et autres parasites. Bien au contraire, ils en favorisent tous la prolifération par modification du milieu digestif et intestinal qu’entraîne leur absorption.

 

- Des molécules géantes

 

Les éléments constitutifs du lait de vache et du lait maternel sont différents, notamment par la grosseur des molécules et des protéines ainsi que par leur formule biochimique.

Le veau et l'Homme ont dans leur estomac des enzymes permettant de faire sa fête au lait de leur mère respectif. Or le veau a un estomac de compet' par rapport à l'Homme, mais c'est logique car les molécules constituant le lait de vache sont un peu de compet' aussi.

On demande donc à notre foie un effort considérable lors de l'ingestion de lait de vache.

 

- Des facteurs toxiques

 

Pour faire court, il y aurait dans le lait de vache une molécule toxique pour l'Homme. Une enzyme également présente permet de lutter contre la toxicité de la molécule, mais les procédés de stérilisation et pasteurisation du lait détruisent cette enzyme.

 

- Trop d'oestrogènes

 

Le lait de vache contiendrait des substances oestrogènes susceptibles d'expliquer en partie l'infertilité et les cancers génitaux.

 

Les + de ce livre  

 

J'ai quand même appris pas mal de choses intéressantes. Il y est dit finalement que bébé, oui on a besoin de lait (sous entendu maternel), et on produit un enzyme, la lactase, qui aide à le digérer. Toutefois à partir de trois ans, on ne produit presque plus cette enzyme. L'idée est donc qu'à partir de 3 ans, on ne serait pas programmé biologiquement à ingérer du lait....et donc que continuer à boire du lait ne nous serait pas adapté.

Quand on continue à prendre du lait de vache, on force notre organisme à produire des lactases, au détriment d'autres fonctions organiques.

 

J'ai à titre personnel trouvé cette idée interessante, d'autant plus que le sacro saint calcium, les produits laitiers n'ont pas le monopole dessus, d'autres aliments en contiennent.

 

Il nous rappelle que nous sommes des mammifères. "Aucun animal ne va boire le lait d'une autre espèce, et aucun animal ne va continuer à boire du lait une fois adulte, après le sevrage."

 

Les - de ce livre

 

Je le trouve franchement compliqué. Quand les cours de biologie remontent aux années 90, pardon mais ce bouquin semble parfois écrit en mandarin. Les chapitres sont courts, vont droit au but, mais sincèrement il y a des phrases que j'ai dû relire plusieurs fois, et des trucs que j'ai dû chercher sur notre ami le net pour piger bon sang de merde ce dont on parlait là.

 

Je le trouve très alarmiste. Il y a aussi des témoignages de consommateurs (plutôt d'ex consommateurs) et de médecins, mais limite ça laisse à penser que si tu consommes du lait de vache tu t'auto condamnes à mourir d'un cancer ou d'une détérioration générale de toi-même. Et vois-tu, j'aime pas trop cette forme de communication qui consiste à faire peur, c'est pour moi l'arme de ceux qui n'ont pas trop d'arguments. Peut-être aurais-je moins cette impression si les propos étaient plus abordables...Je sais pas, j'ai un sentiment un peu de malaise vis à vis de la forme et au final l'auteur perd en crédibilité.

 

En conclusion

 

Ben ça m'a rendue chafouin tout ça. J'ai bien conscience que derrière le lait de vache il y a des emplois, du fric, de la demande, bref tout un pan de l'économie. Donc encore une fois, au vu des enjeux économiques, l'argument santé n'est pas forcément celui qu'on croit. Dans l'Histoire de l'Homme, la consommation de lait de vache est finalement très récente.

 

Je ne compte pas priver ma Ventouse de lait de vache. Pourquoi ?

 

Premièrement car bon, elle en a déjà une partie : les protéines de lait de vache passent dans mon propre lait donc j'ai envie de dire ça c'est fait.

 

Ensuite parce que c'est la base de pas mal de plats hyper bons quand même. Crème desserts, fromages, crème fraiche, glace, gateaux (nan mais le flan quoi, comment vivre sans flan ?)...C'est très courant dans notre alimentation, c'est même dans notre patrimoine gastronomique, et j'avoue je trouve que c'est sources de beaucoup de plaisirs gustatifs que je souhaite qu'elle connaisse.

 

Par contre, je pense limiter la dose. Par exemple là je sais que je pourrais lui donner un petit suisse, un yahourt, du fromage...et bien je vais attendre niveau lait de vache. Toutefois je lui donne un yahourt au lait de chèvre quand elle est chez la nounou (rien avec moi, elle prend son produit laitier direct à la source). C'est pas le Paradis, mais au niveau de la composition il est plus proche du lait maternel et globalement mieux toléré par le système digestif.

 

Dans mon enfance j'avais mon bol de lait tous les matins. Mais je me rappelle que ça foutait facile la gerbe quand même. Et je crois que je suis pas la seule. C'est quand même à mon sens un signe si ton corps semble te dire "beuuuh ya un truc qui passe pas là"...

 

Donc par contre ça c'est plié, ma Ventouse aura du lait de vache transformé avec les gâteaux, glaces etc, par contre, elle n'aura ni lait de croissance, ni lait de vache ensuite au petit dèj. Peut-être du lait végétal ? Là aussi faut que je me renseigne, je crois qu'il y a un blème avec le lait de soja...

 

Voilà, donc globalement, un livre intéressant, mais perso j'en laisse pas mal aussi de côté, j'en fais pas tout un fromage quoi (huhu).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

maman mymou 15/04/2012 20:38

Je suis tout a fait d'accord. Je souffre de dermatite atopique (vulgairement de l'eczéma quoi) et si je mets bout a bout toutes les allergies qui me causent des crises de dermatite, je peux plus
rien manger!!! Donc maintenant je mange de tout mais equilibré et en quantité modérée du coup ca va mieux!

maman mymou 14/04/2012 23:50

C'est intéressant mais je suis d'accord avec toi, je n'aime pas trop les livres qui jouent sur la peur et terrorisent comme ca, avec des explications un peu compliquées!
Le lait de soja c'est surtout pour les garcons que ca peut être dangereux, ca peut rendre stérile. Mon petit T.J. avait des gros problemes de reflux gatriques étant bébé et j'ai essayé un peu tous
les laits différents. Le probleme avec le lait d'amande ou autres laits de chevres etc. c'est qu'ils ne sont pas aussi nourrissants que le lait de vache. C'est pour ca que c'est a la mode dans les
régimes de stars qui ne mangent que des yaourts au lait de chevre et des pousses de soja ^^. Par contre c'est vrai que le calcium on peut en trouver dans plein d'autres aliments (notamment les
légumes verts). Il faut voir ce qui convient a chaque corps je pense.

Blablabulle 15/04/2012 20:09



De toutes façons le principal, c'est de varier (genre je mange équilibré moi huhuhu)



Steph 04/04/2012 12:22

en petit berlingot je voulais dire...
Enfin mon chéri me dit là que berlingot en belgique ça veut pas dire la même chose qu'en France...
Berlingot de lait belge : petites briques de lait françaises ^^

Blablabulle 06/04/2012 11:31



OK ! Oui on dit pas berlingot dans ce cadre là (nous c'est genre les recharges d'assouplissant, ou de savon), mais j'avais compris ;)



Steph 04/04/2012 12:19

Ben faut voir, en Belgique ils vendent en berlingot le lait de soja (nature, light, aromatisé à la vanille, au choco, au fruit rouge...)
Et dans les magasins bio il y a des marques moins connues qui font des berlingots d'autres laits genre noisettes...
Faut pousser la porte des magasins bio pour découvrir un univers parallèle ^^ (mais gare au budget, malheureusement... heureusement ça se développe de plus en plus donc les prix devraient
théoriquement baisser)

Mimie Cristal 04/04/2012 02:29

maintenant que tu le dis, je m'etais renseigné pour les chatons : deja le lait de vache c'etait moyen , mais fallait surtout plus leur en donner apres le sevrage parce qu'il ne le digéraient pas
!
ça m'étonne pas que j'ai le bide a l'envers apres un bol de céréales imbibées de lait !! dire que je mettais ça sur le dos du chocolat des chocapic ! honte a moi !!!

Blablabulle 04/04/2012 11:46



Non mais en même temps c'est pas de ta faute, on est à moitié conditionné "les produits laitiers sont nos amis pour la vie"


hum hum....



Ma Vie...euh Bah C'est Déjà Bien

  • : Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • : Comme on dit, je suis primi. Voilà voilà voilà...
  • Contact

Mon Profil Mais Je Suis Mieux De Face

  • Kisbuel
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39.
J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux.
Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39. J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux. Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.

Ma Page sur Hellocoton

Facebookisons

...ou pas.

J'avais créé une page facebook, mais en fait ça me saoule grave. Du coup je l'ai supprimée, on va pas se rajouter des trucs chiants non plus.