Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 21:35

Lundi, j'avais rendez-vous chez le pédiatre pour ma Ventouse, sa visite des un an. Vu qu'on va déménager, c'était la dernière fois. Ben putain, je m'en souviendrai.

 

Je t'explique.

 

J'habite dans une ville. Mon taf est loin au Nord de cette ville. Le pédiatre est mi-loin de cette ville, au Sud.

 

J'avais pris le rendez-vous à 16h30 et en femme Barbara Gould, j'avais tout bien anticipé. J'avais bien prévu de partir en avance du taf, j'avais tout bien calé, avec une marge horaire comme il se doit.

 

En arrivant chez la nounou, j'aurais dû sentir le vent de la loose et rentrer me coucher, mais que veux-tu je suis une optimiste. En arrivant chez ma nounou donc, je me suis retrouvée bloquée par une dépanneuse qui venait chercher une épave voiture abandonnée depuis moults mois et qui git en face de mon ass' mat'.  Il a fallu qu'elle vienne PILE le jour et l'heure où j'arrive tu noteras.

 

J'ai été obligée de me garer comme un rat crevé avec 17000 manoeuvres, ça m'a grave fait pester. "Fait chier bordel de ma bite" furent mes exacts mots.

 

En partance de chez ma salariée (ouais ça fait trop CAC 40 de dire ça je fais partie du patronat), j'ai suivi les paroles d'Evangile du GPS qui m'a donc fait emprunter une autoroute payante.

 

Stress.

 

Un péage, c'est pour moi comme être serveuse. C'est quelque chose d'insurmontable, tu peux pas savoir ça me fout dans un état d'appréhension à la limite de l'hystérie. Je suis toujours trop loin du machin qui délivre le ticket, je me luxe le dos en tendant le bras à fond, ou alors je dois sortir mais prise par la pression du véhicule derrière qui attend, j'oublie toute commande et je cale comme une merde.

 

Angoisse.

 

J'ai respiré bien fort. Heureusement à cette heure ci y'avait 3 poilus sur la route, j'ai pris mon temps et j'ai amorcé mon approche à 0.5 cm/h, ce qui m'a permis d'être à la bonne distance de l'appareil. Dignité, je me drape dans ta chevelure argentée.

 

Je réalise que je n'ai pas beaucoup d'essence, voire presque plus, mais bon, ça devrait le faire, je ferai le plein en repartant.

 

16h15 : j'arrive à Fion-Tamère, ma destination. Plus qu'à se rendre au cabinet, trouver une place, et roule ma poule.

 

Sauf que. Sauf qu'il y a des travaux dans le quartier du pédiatre, qui est aussi le quartier de la gare. Et une PUTAIN de déviation.

 

Je ne connais pas du tout Fion-Tamère, mais mon GPS mon précieux devrait m'y conduire. 

 

La déviation semble me faire faire un détour d'un milliard de kilomètres. J'ai les yeux rivés sur la jauge d'essence, puis sur l'horloge. Je me sens comme prise à la gorge.

 

La Ventouse choisit ce moment pour commencer à manifester son impatience en hurlant comme un putois slave.

 

Je suis agacée.

 

Il est 16h23. Je vois une file immense de voitures, et ça ralentit sévère.

 

OH.jpg

16h23, le moment où je me rends compte que le reste de ma journée ne sera que diarrhée de bouton d'acnée sur son lit de courgettes sauce pus gangréné. 

 

Ça n'avance plus.

 

La Ventouse hurle.

 

Il est 16h28. On n'avance pas.

 

La Ventouse hurle.

 

Je décide de quitter la file d'attente et de tenter de prendre cette rue, là, à gauche. Le GPS ma bonne étoile, me guide.

 

La Ventouse hurle.

 

Je supplie ma jauge de ne pas trop descendre.

 

Il est 16h31.

 

La Ventouse hurle.

 

J'arrive au niveau de la gare, mais pas du bon côté, la rue avec le cabinet du pédiatre est de l'autre côté des rails il me semble.

 

Ça n'avance plus.

 

Je pète un cable, je demande à la Ventouse de se taire en augmentant très légèrement les decibels produits.

 

La Ventouse s'arrête net. Et puis hurle encore plus fort qu'avant, alors que je croyais pas ça possible.

 

bbmi.jpg"Ton bébé est mignon, ton bébé est mignon, pense à un bébé mignon, tu n'entends rien, ton bébé n'est que mignonetteté." 

 

il est 16h33. J'appelle Diego. Je lui demande de prévenir de mon retard, lui explique les travaux toussa. Il m'envoie ensuite un sms, il parait que tout le monde est à la bourre.

 

Ça n'avance pas. Et c'est pas une métaphore hein, je ne bouge pas d'un centimètre.

 

Intérieurement, c'est Kaboul. C'est quoi cette gestion des travaux de merde de mes couilles ? Je vois au loin que les gens passent n'importe comment, c'est la jungle.

 

Il est 16h37.

 

La Ventouse hurle.

 

J'ai envie de pleurer. J'ai envie de laisser tomber, de rentrer à la maison tant pis. Oui mais je sais même pas comment on sort de là. Et puis il faudra revenir si je capitule. Et ça, plus jamais.

 

Je suis énervée. J'ai presque plus d'essence. Je ne comprends rien à ce qui se passe.

 

champi.jpg

"Pfiou Germaine, c'est que ça dure les travaux en centre ville !"

 

Et puis merde tiens. C'est mon Vietnam. je déboite, je double, et prend une rue sur la gauche (gauche, toujours à gauche) en passant sur la voie des gens qui viennent en face. T'inquiète Raymonde, la visibilité était bonne.

 

Tant pis fucking shit, je me gare à l'arrache. On ira à pieds la Ventouse, même si je suis pas bien sûre d'où on se situe.

 

Il est 16h46.

 

Je déplie la poussette. La Ventouse est rouge écarlate et toute mouillée de larmes. Je prends le temps de la bisouiller et de m'excuser de lui avoir beuglé dessus l'avoir légèrement houspillée.

 

Allez on y va. Je suis victorieuse, j'avance telle Barbara (Gould) qui se rendrait au Business Meeting de 8h30 en liaison avec Tokyo.

 

J'arrive au passage à niveau. Et là, je pige.

 

Tout ce merdier, c''était pas QUE à cause des travaux. La barrière censée empêcher les voitures de passer est cassée en position fermée.

 

Sécurité oblige, personne ne passe, ni voiture, ni piéton. Bon alors piéton c'est un peu abusé, car de toutes façons tous les trains étaient bloqués.

 

Mais bon je suis du genre obéissant, alors je moufte pas. Sauf que...comment je vais passer de l'autre côté PUTAIN ?

 

Je me dis qu'à la gare, il doit y avoir un passage souterrain. Alors zou, je m'engage sur le quai. Je cherche des yeux un ascenseur....

 

Ben fuck les mamans les mamies les handicapés, y'en n'a pas.

 

Je m'approche des escaliers. On dirait un gouffre. Et comment te dire ... les escaliers avec une poussette, tu vois pour moi c'est un peu comme être serveuse.  C'est quelque chose d'insurmontable, tu peux pas savoir ça me fout dans un état d'appréhension à la limite de l'hystérie (oui, ça aussi. Et puis les légumes verts). J'ai toujours pris grand soin d'éviter cette épreuve.

 

Il est 16h54.

 

T'inquiète que j'ai même pas essayé, j'ai chopé le premier jeune adulte qui passait par là, et je l'ai exhorté à venir en aide à la pauvre femme que je suis.

 

Ben le gueux, il s'est pas fait prier. Et même qu'une fois les marches descendues, il m'a proposée de m'aider à remonter les marche suivantes pour sortir du gouffre.

 

Alors merde hein, on dit les jeunes ça respecte rien, n'empêche que c'est pas un jeune qui essaie toujours de te gruger la place chez le marchand de fruits et légumes du marché hein.

 

Merci le jeune.

 

Le périple suivant fut celui de traverser la route, alors que c'était l'anarchie totale, des gens agacés (les gens n'ont aucune patience c'est dingue quand même), qui doublent n'importe comment avec un vieux coup d'accélérateur...Je t'avoue là j'ai failli me faire envoler la Ventouse j'ai eu la peur de ma vie, après je faisais plein de signes avec les mains pour être sûre que les cons gens allaient nous laisser passer. 

 

Je suis arrivée chez le pédiatre à 17h03, en sueur, toute rouge, et le Ventouse n'était pas dans un état beaucoup plus glorieux. Toute perturbée, elle a hurlé aussi avec le pédiatre, et j'ai eu bien du mal à nous la consoler.

 

En repartant, le passage à niveau était réparé, le circulation redevenue fluide, donc en fait c'était juste pour bibi, l'Univers il a voulu me la mettre bien profond.

 

J'ai trouvé une station Total en repartant, j'ai dépucelé ma voiture avec du Diesel Premium vu que y'avait que ça, et nous sommes rentrées. Curieusement, la Ventouse était de trop bonne humeur sur le trajet, elle chantait c'est meugnon tout plein. Elle devait être shootée par le patch Emla et le vaccin. 

 

L'Univers, ben je t'emmerde.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

GPS pour voiture 09/03/2014 09:17

Les transports peuvent être une vraie galère ?

Nadine 10/07/2012 12:05

Haaaan, ça y est, j'y suis, je jubile, je commente, une histoire de compatibilité alakon encore, bref... l'Univers et son dieu Murphy ne sont que des cons !

Loupy 04/07/2012 18:57

Que tu m'as fait rire, même si bon, c'est vrai que c'était la galère totale pour toi... Rien à voir mais ton pédiatre est méga cool de mettre un patch emla pour les vaccins de la ventouse !

Kisbuel 04/07/2012 21:50



Le choix il n'a point eu ! Je suis arrivée au 1er vaccin avec une Ventouse patchée (Emla prescrite par le médecin traitant), et depuis en effet le pédiatre m'en prescrit à chaque fois. :D Nanmého



21 JUMP STREET 04/07/2012 18:42

Putain mais t'aurais du lire ton horoscope!
C'est con comme un RDV banal peut devenir un enchaînement de trucs chiasseux.
Mais il y a un truc qui me choque dans tes dires:
tu vas au marché des fruits et légumes?!

Kisbuel 04/07/2012 21:49



Ouais, chez le maraichers même, comme ça j'ai de la tomate de chez nous, des échalottes qui ont du gout, du légumes avec encore de la terre dessus...mais jte rassure, c'est surtout destiné à la
Ventouse.



Cat à Strophes 04/07/2012 18:12

Gloups.... le seul truc qui me rassure dans ton histoire c'est que moi aussi j'angoisse à l'idée du péage ^^

Kisbuel 04/07/2012 21:47



Coupine



Ma Vie...euh Bah C'est Déjà Bien

  • : Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • : Comme on dit, je suis primi. Voilà voilà voilà...
  • Contact

Mon Profil Mais Je Suis Mieux De Face

  • Kisbuel
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39.
J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux.
Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39. J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux. Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.

Ma Page sur Hellocoton

Facebookisons

...ou pas.

J'avais créé une page facebook, mais en fait ça me saoule grave. Du coup je l'ai supprimée, on va pas se rajouter des trucs chiants non plus.