Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 10:27

Bon pas se retrouver genre on s'est paumé dans le couloir hein.

 

Non, retrouver une vie de couple au plumard. Là ça sonne comme s'il n'y en avait plus. Ça fout les miquettes dit comme ça, mais c'est un peu vrai (j'ai dit UN PEU).

 

Disons surtout que la grossesse, ça change la donne. Je te cause de moi, bon déjà car c'est mon blog, mais surtout car c'est ma laïfe, je sais donc comment ça s'est passé ici. Te parler de la quequette de Raoul, qui habite au 14 de ma rue, ben j'aurais du mal.

 

En même temps je vais pas non plus te parler de la quequette de Diego. Je vais pas tout te dire. Sache quand même qu'il en a une.

 

Enceinte j'ai, comme tu le sais, gerbé mes tripailles le premier trimestre. La perspective de m'envoyer en l'air était juste impossible. Déjà j'avais du mal à restituer mon prénom sans hésiter, alors me projeter dans autre chose que le fixage de la poignée de mon placard était inconcevable.

 

Deuxième trimestre, je ne vomissais plus, néanmoins je n'avais mais alors AUCUNE envie.

 

Alors que pourtant, avant la grossesse, j'étais pas la dernière à monter au créneau.

 

 

 

plage.jpg

 Diego et moi, Plage de Mandelieu-la-Napoule, septembre 2010

 

 

Par contre au troisième trimestre, j'étais nettement plus chaudasse, à faire des rêves de ouf avec au bas mot 7 bonhommes fort motivés pour se la jouer Père Noël et passer par la cheminée en me laissant les yeux bordés de reconnaissance.

 

Toutefois là, c'est le Diego qui a fait sa pucelle, il ne voulait plus trop. Rapport au bébé qui une fois a eu la brillante idée de se lancer dans l'apprentissage du fox trot in utero. En pleine partie de jambe en l'air, le Diego ça l'a refroidi.

 

Je me disais qu'une fois ma fille née, une fois un semblant de rythme pris, roule ma poule ça va swinguer sous la couette.

 

Ou pas.

 

Pourtant, j'ai bien vécu mon accouchement, j'y repense sans angoisse ni rien. Mais la reprise des activités conjugales, ça a été coton.

 

Bon déjà , 7 jours après l'accouchement, j'ai eu une poussée de fièvre (presque 40 t'imagines la panique), j'ai fait un tour aux urgences et je me suis retrouvée avec une écho endo-vaginale.

 

Laisse moi te dire que voir un jeune homme particulièrement baisable séduisant t'enfoncer un truc dans la choune alors que :

 

- tu saignes encore pas mal.

- tu as la fouf' qui fait flap flap rapport qu'un être humain en entier est passé par là il y a une semaine

- tu as une éraillure bénine mais mal placée qui te fait mal

 

Ça te laisse pas indemne.

 

 En plus, je t'avoue pendant la grossesse j'en avais ras la nacelle de montrer mon cul.

 

Alors en fait, après avoir accouché, j'ai eu envie de me retrouver moi-même. J'ai eu des saignements pendant 6 semaines, donc déjà cette période là, c'était vite vu.

 

Mais même après, je voulais pas. Sérieux, je voulais qu'on foute la paix à ma chatte.

 

J'ai repoussé fort très très fort le rendez-vous post natal, j'y suis allée avec la hantise de devoir encore écarter le cuissot, et la hantise de devoir me taper des séances de rééducation.

 

Toutefois en même temps, je culpabilisais vachement de ne pas avoir remis le couvert et de ne pas en avoir envie du tout. Je me demandais si c'était "normal", je te le dis ça m'inquiétait un peu. Le DIego c'est un gars cool, il me mettait pas la pression.

 

Un jour, surtout pour essayer de mon convaincre que j'en avais envie, j'ai dis ok vas-y coupe moi la tranche (Ok en vrai j'ai pas dit ça comme ça, je sais être romantique bordel).

 

Sauf que j'ai eu mal. Donc on a tout stoppé fissa. Pour rentrer (c'est le cas de le dire huhu) dans le détail, c'est comme si le passage était rétréci (ce qui est un comble tu admettras), ou alors comme si l'engin de Diego était devenu gigantissime (bon je l'aime, mais même s'il s'était massé avec "amplifitabite 3000", c'était pas possible que ça grandisse à ce point).

 

boude.jpg

Déçu, l'homme boude. 

 

 

Je me suis dit je vais en parler avec ma SF à ce fameux rendez-vous post natal, elle saura sûrement me rassurer.

 

Sauf que détendre l'atmosphère, c'est pas trop son truc. 

 

C'est ainsi que, les doigts dans le dedans de moi-même (alors qu'en plus elle sait très bien que ça me gêne terriblement), elle me sort "et sinon, vous avez repris les rapports ?"

 

J'aurais bien aimé qu'elle me pose cette question à un moment où j'étais moins "vulnérable" car ce n'est pas évident à aborder mais bon. Je lui réponds que non pas encore, prête à enchainer sur le partage de mes sentiments un peu confus à ce sujet (t'as vu des fois je cause bien hein ?)

 

Je n'ai pas eu le temps d'enchainer. Elle est partie dans un grand éclat de rire un peu bourrin (j'aime les bourrins, mais là sérieux c'était pas le moment), et elle me sort "bah faudrait ptet s'y mettre !!"

 

Ça m'a grave coupé dans mon élan. Tu vas me trouver tatillonne, mais j'ai trouvé sa remarque parfaitement déplacée, ça en a rajouté une couche sur le côté "anormal" du truc, et du coup j'ai juste fermé ma gueule.

 

Et puis merde quoi, si j'ai pas remis ça à ce moment là (j'avais accouché depuis 2 mois), tu crois pas que c'est pour autre chose qu'une sorte de flemme ? Et d'ailleurs, pourquoi "faudrait s'y mettre" ? Au nom de quoi ? de qui ?

 

Fort heureusement, j'ai conservé un périnée de jeune fille (merci l'accouchement physio !), point de rééduc. Pour une prochaine grossesse, j'irai voir une autre sage femme (mais SF quand même car à part elle qui me correspondait pas, je les kiffe).

 

Avec tout ça, on n'a vraiment remis le couvert que plus de 4 mois après l'accouchement. Je veux dire une vraie baisaille, avec tout le tremblement. Sauf que franchement, c'était pas terrible du tout, j'avais encore mal, et bon, j'étais pas jouasse jouasse.

 

Je sais que l'allaitement, ça joue dans la baisse de libido...mais vraiment, je sais aussi que j'avais besoin que mon corps redevienne un genre de Temple Sacré, et que l'Indiana Jones là, il allait devoir attendre avant de pouvoir y mettre un membre.

 

C'est revenu tout seul, en février, donc 7 mois après l'accouchement. Comme ça un jour j'ai dit "putain je suis chaude là".

 

Et c'est reparti comme avant (mieux même).

 

J'arrive même à songer à revoir un gyneco, histoire de faire un bilan toussa. C'est dire.

 

Mon Temple Sacré fait portes ouvertes.

 

Je pense que c'est le temps qui m'était à moi nécessaire...Je n'ai plus du tout mal, je pense que c'était pas mal psychologique...

 

Depuis, on s'est donc bien retrouvé, et on batifolle grave souvent. Enfin, quand la Ventouse nous le permet quoi. Donc pas si grave souvent, mais pour nous si si on compare aux derniers mois.

 

sensuel.jpg

 Diego et moi, samedi dernier, juste avant l'apéro (ouais on se la pète un peu, même quand on nique)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Choups 28/08/2012 13:09

Merci, on se sent moins seule ^^
N'empêche, allaitement et baisse de libido, on m'avait pas préviendue, moi ! J'en fus fort surprise ! Et puis un jour, limite d'un coup d'un seul (oué bon les mots sont pas super bien choisis),
chaude comme la braise, envie et tout, et... même pas mal.
La Nature est bien faite quand même !

Mère Blabla 27/05/2012 22:31

J'imagine que tu avais lu le post de Marie Mamans Testent sur le sujet? Là nous Mamzelle B va avoir 4 mois bientôt. On a fait qu'une seule fois, j'ai pas eu mal en plus mais bon on a quand même du
mal à s'y remettre!

Kisbuel 29/05/2012 21:35



Ah non même pas...4 mois ? tu déconnes !! DEJA ?? Oui faut remonter en selle c'est sûr, faut prendre son temps



Katy 12/04/2012 13:56

Pfiouuuu merci merci merci ! j'ai découvert ton blog via Hellocoton et je me paye des barres de rire. ça fait plaisir de pas tomber sur un énième blog de maman gnangnan. Tu parles cash, c'est
génial, j'adore.
J'accouche dans 3 mois, ça m'a fait un putain de bien de lire autre chose que ces niaisieries qu'on voit partout ! merci !

Blablabulle 12/04/2012 20:02



C'est gentil madame XD tu me fais grave plaisir, j'en frétille de félicité



Emilie Oum Kalthoum 06/04/2012 14:56

Je suis choquée par ta sf !!!
Celle qui m'a suivie pour la rééduc du périnée m'a dit que c'était rare de ne plus avoir mal 2-3 mois après.
Pour elle, no stress : ton corps a été modifié sur 9 mois et il a connu le traumatisme de l'accouchement, donc 9 mois-1 an, voire 18 mois, lui semblent normal pour se reconstruire à tous les
niveaux.
Mais c'est vrai que c'est quelque chose dont on parle peu...

maman est occupée 05/04/2012 16:01

La fatigue de l'accouchement + des nuits au sommeil en pointillé, ça refroidit...

Blablabulle 06/04/2012 11:35



Oui, et le moteur est dur à chauffer...



Ma Vie...euh Bah C'est Déjà Bien

  • : Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • : Comme on dit, je suis primi. Voilà voilà voilà...
  • Contact

Mon Profil Mais Je Suis Mieux De Face

  • Kisbuel
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39.
J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux.
Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39. J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux. Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.

Ma Page sur Hellocoton

Facebookisons

...ou pas.

J'avais créé une page facebook, mais en fait ça me saoule grave. Du coup je l'ai supprimée, on va pas se rajouter des trucs chiants non plus.