Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 14:18

Je suis cernée par la consternation Solange. En revenant parmi les vivants je suis passée à une nouvelle version d'over blog qui est daubesque, mon dieu même mon périnée pourtant préservé en souffre. C'est une merde finie. J'ai perdu plein d'options de base. Pour écrire un billet c'est juste plus compliqué que réussir une béchamel sans beurre. Je n'arrive pas à répondre aux commentaires comme je veux, je n'arrive pas à insérer une image, je ne peux pas choisir une catégorie dans laquelle fourrer mon billet, mettre un lien vers un ancien billet...Le plus triste étant que je ne peux plus voir ce qu'ont tapé les gens dans Google pour arriver chez moi...C'est ma raison de vivre putain. Et pour couronner le tout over de mes burnes m'envoie un mail pour me dire que bientôt ma version d'ESSAI s'achève et que si je raque pas une partie de mon salaire, je vais descendre aux enfers des bloggeurs et avoir une version ultra basique..m'ont même laissé entendre que j'allais perdre le design du blog.

WTF ???

J'ai envie de te dire over de mes ovaires (huhu) : JE PRENDS LE RISQUE. Ça peut difficilement être plus mauvais. Faudrait que je me bloque 2 RTT pour migrer vers la concurrence, fais y moi penser Solange, sois mignonne.

 

Je reprends mon récit :

Nous quittons l'hôpital, en se tenant la main dans le couloir, sans rien se dire. Et puis dans la voiture, on pleure. Tous les deux. Mais, et c'est indescriptible, je ressens une forme de soulagement d'enfin savoir, qu'enfin cette petite voix qui me murmurait depuis le début que yavait baleine sous le gravillon, se taise.

 

Dimanche.

 

Nous repartons chez nous plus tôt que prévu, hantés par la grande menace du gynéco "vous pouvez crever en 20 minutes faire une hémorragie n'importe quand !" Je me vois déjà, bloquée dans les bouchons, en train de me vider. Je suis pas top sereine. Mais, le corps et l'esprit sont bien foutus quand même, figure toi que je n'ai pas perdu UNE goutte de sang à partir du moment où j'ai vu le gyneco.

 

Et dix minutes après notre arrivée chez nous...j'ai saigné à nouveau. Dingue non ?

 

Lundi.

 

Les saignements sont toujours très légers, très noirs. Je téléphone à mon travail pour dire que je ne viendrai pas. Et puis je vais à la clinique. J'arrive à 9h15. Personne au service gyneco. Et quand je veux dire personne, c'est personne hein. Pas une blouse qui vive, pas un talon qui claque, no one. J'attends.

 

9h35, le bureau du secrétariat ouvre. Je raconte mon histoire à la secrétaire, comme un robot. Elle est toute fluette toute gentille on dirait qu'elle va passer le brevet des collèges dans 3 semaines. Sauf qu'elle m'annonce...que là on ne peut rien pour moi. Pas de gyneco ce matin. Il n'arrive qu'à 11h pour ses consult', et puis on sait pas bien quand il me recevra. Je peux revenir cette après midi. Je t'avoue je sais pas bien comment ça se passe si une femme accouche un lundi matin et que ya une merde, j'ai pas pensé à demander. Mais ça serait intéressant à savoir du coup tu crois pas ? (t'enflamme pas je ne saurai jamais)

 

Bon ben...telle une loque je rentre chez moi. C'est fou je ne ressens rien. J'attends. Je me sens pas destroy dans le dedans de moi même, au fond du gouffre, j'attends. J'ai juste hâte que ça soit fini.

 

14h, je reviens. Je retombe sur la future lycéenne. Ok, je verrai le gyneco de garde. Pour changer, j'attends. On crève de chaud dans cette salle d'attente. Là c'est le défilé des femmes enceinte. Je suis reçue à ...16h30. 2h30 le cul sur ma chaise. J'ai cru crever j'étais furax. Mais comme je ne sais pas taper un scandale, j'ai attendu telle le fenouil au fond du frigo.

 

Voilà, je suis en face à face avec le gyneco. Je lui raconte. Et là putain, avec une voix mode minidou : "je suis désolée...comment vous allez ?" ENFIN ! Je chialerais d'émotion d'être considérée en tant que telle comme dirait l'autre. Il a été tout gentil tout plein. Il m'expose le topo : aspiration, ou cytotec. Je choisis. Toutefois ya un blème : l'écho faite à Fécamp ne contient pas assez d'éléments, je dois repasser une écho. Il me propose de revenir dans 2 jours, mercredi, en plus ce jour mon gyneco qui me connait sera là. Je ferai l'écho et là on discutera de la suite. Je lui demande ce qui se passe si entretemps je me mets à saigner comme un veau. Il me répond que l'évacuation naturelle est la meilleure pour le corps.

 

Oui mais. Alors autant je suis la première à beugler contre la médicalisation de l'accouchement quand tout va bien, autant là, rien que l'idée de perdre l'embryon chez moi dans mes chiottes, toute seule, ça me foutais dans une panique que t'imagines même pas. Dans ma tête je hurlais "gardez moi pour que ça finiiiiiisse". Il le voit, le gyneco. Il a un coeur qui bat et c'est beau à voir Josette. Il me dit que ya pas de soucis, si je veux une aspi j'ai qu'à le dire. Souhaitant en discuter avec Diego, je me raisonne, je décline et je dis OK pour l'écho dans deux jours.

 

C'est le lendemain que les choses sérieuses vont se déclarer...

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bigmama 14/10/2013 09:57

... ça fait du bien de se sentir comprise un minimum!

Kisbuel 15/10/2013 17:33

Et même un max !

kanddye 12/10/2013 20:12

Ce suspense est insoutenable.
Sinon, moi j'ai toujours pas re-eu mes règles depuis mon aspi. Alors on s'est arrêté à la pharmacie pour acheter un test (je n'espère rien, juste je veux pas picoler si faut pas). La pire pharmacie de notre quartier, déjà d'habitude on les déteste. Mais il était 19h30 et ils étaient encore ouvert. Je te passe les détails de la vieille pas pressée qui raconte sa vie et qui m'empêche d'accéder au comptoir. Bref, leur 1er prix était à 9€. 9€ !!! Je suis repartie sans test. Et j'ai soif.

Sinon, clinique ou hôpital, même combat. Sauf qu'il y a des gynéco de garde. Mais des gens qui trouvent que c'est pas grave, des gens qui te font un bleu pour chaque prise de sang (alors que t'as des veines de compèt'), des aller-retour gratuits, de longues attentes et des multi-échos, ça, il y a.

J'espère que tu aimes quand je raconte ma vie. (Moi j'aime bien quand tu racontes la tienne en tout cas) parce que bon, je m'étale un peu, hein.

kanddye 13/10/2013 09:24

C'était le 9 septembre. Et je suis du genre cycle court.

Kisbuel 12/10/2013 22:46

C'était quand ton aspi poulette ? Ouais 9 euros putain...moi j'ai toute une remorque de tests bandelettes achetées sur le net. J'ai pas eu de rdc depuis juillet, mais bon, opk toussa...tu me diras ?

Ma Vie...euh Bah C'est Déjà Bien

  • : Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • Le Rutilant Blog de Kisbuel
  • : Comme on dit, je suis primi. Voilà voilà voilà...
  • Contact

Mon Profil Mais Je Suis Mieux De Face

  • Kisbuel
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39.
J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux.
Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.
  • En couple, 30 ans, je chausse du 39. J'aime la charcuterie, le moelleux, l'odeur de l'eau de rose et notre maison même si là elle ressemble à rien avec les travaux. Mais surtout j'ai une petite fille née en juillet 2011. Quand même.

Ma Page sur Hellocoton

Facebookisons

...ou pas.

J'avais créé une page facebook, mais en fait ça me saoule grave. Du coup je l'ai supprimée, on va pas se rajouter des trucs chiants non plus.